Actualisé 02.04.2020 à 16:07

Genève

S'aérer oui, mais dans le respect de la nature

De nombreuses incivilités ont été constatées dans la campagne genevoise depuis le début de la pandémie du nouveau coronavirus. Le Conseil d'Etat appelle à respecter l'espace rural.

Keystone

A Genève, de nombreux promeneurs qui profitent de la campagne depuis le début de la pandémie de Covid-19 ne sont pas respectueux de l'environnement. Des déchets sont abandonnés, des cultures piétinées, déplore le Conseil d'Etat.

Les automobilistes garent leur véhicule sur des bandes herbeuses et dans des prairies bloquant parfois l'accès des engins agricoles, a relevé jeudi le président du gouvernement Antonio Hodgers. Tout en comprenant la nécessité de s'aérer, il appelle à respecter l'espace rural et les sites naturels du canton.

«Sans quoi des mesures de restrictions d'accès seront prises», a annoncé M.Hodgers. Le gouvernement demande de rester sur les chemins balisés, de ne pas pénétrer dans les champs, les vignes, les prés et les pâturages. Les feux en forêt sont strictement interdits en dehors des sites aménagés, a rappelé M.Hodgers. La police cantonale procédera à des contrôles et sanctionnera les contrevenants. (20 minutes/ats)

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!