27.01.2020 à 05:08

Écologie

S'engager pour la planète peut aussi être formateur

Le monde du travail offre peu de jobs dans ce domaine. Le programme WWF Youth propose de réaliser un projet concret.

de
aia
Des jeunes Romands ont développé le label Jose avec le concours de WWF Youth.

Des jeunes Romands ont développé le label Jose avec le concours de WWF Youth.

WWF Youth

Le gros succès de la dernière Marche pour le climat l'a montré: les jeunes Romands sont soucieux de l'avenir de la planète. Et souvent très frustrés par le marché du travail, qui leur offre peu de débouchés en adéquation avec leurs attentes et leurs valeurs.

Repenser leurs modes de consommation ou participer à des manifestations sont des manières de s'engager, mais elles ne suffisent pas à tout le monde. Il reste la possibilité de réaliser un projet concret. C'est ce que propose le programme WWF Youth, qui a démarré en 2018.

Des outils pour réussir

Ouvert à tous les jeunes de 14 à 25 ans, membres ou non de l'ONG, il permet aussi bien de développer sa propre idée que de s'engager dans un projet existant. «Nous mettons à disposition le coaching, un réseau de spécialistes, des outils de travail – notamment dans la gestion de projets – et l'accès à des formations», explique la responsable romande de WWF Youth, Catherine Zalts-Dafflon.

Le premier groupe qui a testé le concept a développé le label J'ose (Jeunes Objectif Smart Energy), destiné à mettre en valeur les commerces qui réduisent leur empreinte environnementale. Il est désormais présent dans cinq villes romandes, de Genève à Fribourg.

Outre la satisfaction d'apporter une amélioration concrète, l'expérience permet d'acquérir de nombreuses compétences utiles dans le monde professionnel. Et le concept plaît. «Nous avons déjà une trentaine de participants et nous recevons régulièrement des inscriptions», note Catherine Zalts-Dafflon.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!