Actualisé 15.12.2015 à 08:51

Football – AngleterreS'ils ont perdu, c'est à cause des algues

L'entraîneur de Plymouth Argyle (4e division anglaise) a trouvé une excuse originale pour expliquer la défaite de son équipe.

de
duf

Chaque entraîneur, chaque joueur, chaque supporter a un jour ou l'autre cherché une bonne excuse pour justifier une contreperformance. Mais le coup d'algues sur un terrain de football est sans doute une première.

Interrogé à propos d'une défaite concédée samedi par son équipe, à la suite d'une glissade du défenseur Peter Hartley en fin de match qui a permis aux visiteurs de Cambridge United de sceller le score final (1-2), le manager de Plymouth Argyle, Derek Adams, n'a pas hésité:

«C'est à cause des algues sur la pelouse», a-t-il confié le plus sérieusement du monde à la BBC. «Elles doivent être traitées et nous espérons que ça sera réglé dans la semaine. C'est pour ça qu'il a glissé.» Un dirigeant du club de League Two (4e division) a expliqué que cette algue était la résultante d'un climat inhabituellement chaud et humide dans la région, située tout au sud de l'Angleterre.

Plymouth espère que le traitement apporté portera véritablement ses fruits d'ici au 26 décembre, le fameux Boxing Day, jour sacré pour le football dans tout le pays. «La pelouse sera jouable d'ici-là», a promis coach Adams, qui n'a pas fourni d'explications à la raison pour laquelle les visiteurs peu habitués à leur terrain impraticable sont parvenus à s'y imposer. Le PAFC est tout de même 3e du championnat, rang synonyme de promotion directe en League One.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!