Actualisé 06.12.2011 à 10:10

Notation

S&P relève la note de la BCV et de la BCGE

L'agence américaine Standard & Poor's relève la note des banques cantonales vaudoise et genevoise, à contre-courant de l'évolution des notations dans le secteur bancaire.

Les activités des banques des deux cantons romands se portent bien.

Les activités des banques des deux cantons romands se portent bien.

Dans la nuit de lundi à mardi, l'agence a amélioré d'un cran la note à long terme de la Banque cantonale vaudoise (BCV), qui passe de «AA-« à «AA» et celle de la Banque cantonale de Genève (BCGe), dont la note passe de «A» à «A+». Ce relèvement est assorti d'une perspective stable pour les deux établissements.

«La banque se réjouit particulièrement de cette décision qui intervient dans un contexte difficile pour l'ensemble des établissements bancaires», souligne la BCV dans un communiqué mardi. «C'est une très bonne nouvelle pour la place financière genevoise et pour les banques cantonales en général», relève pour sa part le patron de la BCGE, Blaise Goetschin, cité dans le communiqué de son établissement.

La semaine passée, l'agence a déjà rétrogradé la note de 15 des 37 plus grandes institutions financières du monde, dont UBS, sur la base de nouveaux critères de notation pour les banques publiés le 9 novembre.

Une autre liste d'ici mi-décembre

Elle avait indiqué qu'elle publierait d'ici à la mi-décembre d'autres listes de modifications de banques moins importantes par région du monde. Standard & Poor's (S&P) a passé en revue la notation de 14 banques de Suisse et du Liechtenstein.

Dans son analyse pour la Suisse, S&P a par ailleurs maintenu la note de Vontobel Holding à «A», mais abaissé la perspective à négative. Restent en revanche inchangées la note et les perspectives pour les banques cantonales d'Argovie, des deux Bâles, des Grisons, de Lucerne, de Schwyz et de Zurich ainsi que pour la Banque Migros et les liechteinsteinoises LGT Bank et VP Bank.

Pour Safra Holding, S&P a réduit la notation de «A-« à «BBB » et pour la Banque Safra-Luxembourg de «A» à «A-«. Le groupe Safra a annoncé fin novembre le rachat de la part majoritaire de Rabobank dans la banque privée Sarasin.

La nouvelle méthodologie adoptée par S&P donne une plus grande importance à l'environnement macroéconomique, désormais point de départ de la note des banques, et l'agence a affiné son analyse des capitaux et des risques. L'agence s'intéresse notamment plus qu'avant à la manière dont les bénéfices générés sont utilisés ou non pour renforcer les capitaux ou s'ils sont totalement redistribués.

(ats)

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!