24.07.2020 à 04:13

Vaud

Sa bonne affaire finit par lui coûter un bras

En se portant acquéreur d’une Mercedes hors service, un Vaudois a été victime d’une forme d’arnaque plus répandue qu’on le croit.

de
Xavier Fernandez
Une voiture en leasing ne peut pas changer de propriétaire. (Photo illustration)

Une voiture en leasing ne peut pas changer de propriétaire. (Photo illustration)

DR

Blaise* aime les belles bagnoles, surtout les anciennes, mais ses maigres revenus ne lui permettent pas de s’offrir la voiture de ses rêves. C’est ce qui l’a poussé, il y a un peu plus de trois ans, dans un piège alors qu’il pensait faire une bonne affaire. «J’ai constaté qu’une connaissance roulait avec une voiture de location, au lieu de sa Mercedes. Il m’a expliqué que son moteur avait rendu l’âme et qu’il allait s’en débarrasser», se souvient le Vaudois.

Ce dernier a racheté l’allemande pour la modique somme de 500 francs et s’est procuré un moteur d’occasion auprès d’un ami garagiste. Pour finir, il a offert à celle qu’il pensait être sa voiture un lifting complet, tant et si bien que l’investissement à ce moment-là était déjà d’environ 10’000 francs. Mais, lorsqu’il a voulu l’immatriculer, on lui a appris que c’était impossible. «Il y avait un code 178 sur le permis de circulation, ce qui veut dire que le véhicule ne peut pas changer de détenteur», déplore Blaise.

En réalité, sa Mercedes, bien que datant un peu, faisait l’objet d’un leasing. L’homme qui la lui a vendue n’avait donc pas le droit de le faire. «On voit ça régulièrement. D’un côté, l’acheteur ne connaît pas ce code 178 et, de l’autre, le vendeur pense être propriétaire de son véhicule, alors qu’il ne l’est pas. Il appartient à la société de leasing», explique Jacques Roulet, de l’étude Avocats de la Route. Pour débloquer la situation, Blaise a accepté de payer les 4175 francs du leasing, avec la promesse orale de son vendeur de le rembourser, ce qu’il n’a jamais fait. «Ce monsieur n’a pas été assez prudent. Il aurait dû demander des garanties de paiement avant de verser la somme», estime Jacques Roulet.

Se sentant escroqué, Blaise a porté plainte et l’affaire s’est terminée devant un juge. Aujourd’hui, après trois ans de procédure et une maladie cardiaque, le septuagénaire a finalement obtenu les quelque 4’000 francs qu’on lui devait et roule en Mercedes. Mais, malgré le remboursement d’une partie de ses frais d’avocat, il a dû verser à l’homme de lois 6500 francs, soit davantage que le litige.

*Prénom d’emprunt

Le code 178 doit être radié.

Un véhicule en leasing ne peut être vendu. Le code 178 figure alors sur la carte grise et il demeure valable même si le permis de circulation est annulé. Il n’est officiellement radié que lorsqu’un office de la circulation cantonal émet un nouveau permis de circulation. Mais pour ce faire, deux conditions doivent être remplies. La première, le contrat de leasing ne doit plus être en vigueur, soit par payement soit parce qu’il est arrivé à son terme. La seconde, la société de leasing doit transmettre à l’office de la circulation une demande de radiation du code 178. Plus d’infos ici.

Le code 178 reste valable même si le permis de circulation est annulé. (photo d’illustration)

Le code 178 reste valable même si le permis de circulation est annulé. (photo d’illustration)

DR

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
133 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Maître Grippe-sous

25.07.2020 à 06:28

Les plus grands arnaqueurs sont les avocats. Ils vous saignent lors de divorce, ils facturent plus d'heures qu'ils n'en font. Un de ces escrocs m'avait dit qu'il avait 45 ans, je lui ai répondu, impossible selon les heures que tu m'a facturées, tu dois en avoir le double.

Laura

24.07.2020 à 08:12

Quand on a pas les sous on n’achète pas! C’est très simple... on l’apprend aux enfants 1fr c’est 1fr et quand on a pas on achète pas.... c’est facile, on aimerai tous de belles choses on économise si on peu pour ce l’offrir. Pauvre monsieur qui aime les grosses voitures et ne peu pas se l’offrir. C’est vrai qu’il c’est fait arnaquer et c’est bien triste pour lui. Il y pensera à deux fois la prochaine fois.

Noir corbeau

24.07.2020 à 08:09

Encore une fois, le seul vrai gagnant dans l'histoire est l'avocat.