Belgique: Sa copine avorte en secret, il menace de se suicider
Publié

BelgiqueSa copine avorte en secret, il menace de se suicider

A la suite d'une énième dispute, une jeune femme enceinte a décidé d'avorter sans en parler à son compagnon. Celui-ci, âgé de 21 ans, se dit complètement effondré.

par
joc

La presse belge raconte ce jeudi l'histoire de Michaël, un jeune homme de 21 ans qui traverse une période pour le moins difficile. Depuis sept mois, le jeune homme vit une relation compliquée avec une demoiselle. Ils enchaînent les disputes, les ruptures et les retrouvailles enflammées à un rythme effréné. Et puis un jour, la jeune femme est tombée enceinte. Dans un premier temps, le couple a accueilli cette nouvelle avec bonheur, mais une nouvelle prise de bec survenue jeudi dernier est venue tout chambouler. Sans demander l'avis de son conjoint, la fille a décidé de se rendre à l'hôpital de Mouscron (sud-ouest) pour avorter.

Un choix qui a bouleversé Michaël, qui a ressenti le besoin de raconter son histoire sur Facebook. Selon des propos rapportés par le groupe sudpresse, le jeune Belge se dit révolté par la loi sur l'avortement: «C'est une mauvaise loi, où le père n'a rien à dire», se révolte Michaël, qui paraît totalement désespéré par le geste de sa compagne. Le jeune homme écrit en effet qu'il ne «supportera pas le meurtre de (son) enfant, un enfant que nous avons voulu ensemble». Il menace ensuite de se suicider: «Il me reste une chose à faire, une vie pour une vie. Je ne suis pas un lâche, je vais donner ma vie pour que les choses changent», assure-t-il, ajoutant à sa publication une photo d'échographie.

Comme un appel au secours, le jeune homme a contacté lui-même la presse belge pour se confier sur sa souffrance. Rappelons qu'en Belgique comme en Suisse, une femme a le droit d'avorter jusqu'à 12 semaines après la conception. Et l'accord de son partenaire n'est pas nécessaire.

Ton opinion