Genève/Cheyres (FR): «Sa disparition m'a vite paru étrange»
Actualisé

Genève/Cheyres (FR)«Sa disparition m'a vite paru étrange»

Une Genevoise disparue depuis le 22 novembre a été retrouvée morte mercredi à Cheyres (FR). L'amie qui l'a accompagnée à la gare témoigne.

par
Julien Culet
Les avis de disparition se sont partagés en masse sur Facebook pendant près de deux mois.

Les avis de disparition se sont partagés en masse sur Facebook pendant près de deux mois.

DR

«Elle n'a pas eu une vie facile mais elle s'épanouissait les derniers mois.» Atoussa a quitté Samantha à la gare Cornavin alors qu'elle prenait un train pour Yverdon-les-Bains (VD) sans s'imaginer qu'elle ne la reverrait plus, le soir du 22 novembre dernier. «En partant, elle m'a dit que si je n'avais pas de ses nouvelles à 1h du matin, c'est qu'il lui était arrivé quelque chose. Mais c'était ironique, elle ne semblait pas inquiète.» Le corps sans vie de son amie a été retrouvé mercredi passé au bord du lac de Neuchâtel, à Cheyres (FR). La jeune femme de 19 ans, qui habitait le quartier genevois du Lignon, avait rendez-vous avec un ami d'enfance dans la localité fribourgeoise.

Identification ADN

Atoussa a reçu un dernier message vers 23h. Puis plus rien. Elle a contacté ses amis le lendemain. «Ça m'a vite paru étrange», explique la Genevoise. Des affiches ont été placardées à Cheyres et ses proches ont été actifs sur les réseaux sociaux. En vain. La jeune femme a appris mercredi la découverte du corps par la grand-mère de Samantha. «Je n'y croyais pas mais elle m'a dit qu'elle avait été prévenue par la police.»

La dépouille a été retrouvée dans une zone marécageuse par un promeneur. La victime avait les membres entravés. Les faits se sont déroulés plusieurs semaines auparavant car le corps était en état de décomposition avancée. «Ils ont dû l'identifier avec l'ADN de sa mère, confirme Atoussa. Je pense que ça a dû se passer la nuit même car elle ne répondait plus.»

Projets d'avenir

Pour celle qui habite aussi Le Lignon, son amie, qui adorait voyager, avait «évolué» depuis quelque temps. «Avant, elle était un peu renfermée sur elle-même. Elle a eu beaucoup de soucis familiaux. Mais elle avait mûri. Elle semblait plus naturelle, plus femme», explique Atoussa. Samantha avait arrêté ses études depuis deux ans et faisait des petits boulots, comme garde d'enfants et serveuse. Elle avait le projet de faire le tour du monde. D'après son amie d'enfance, elle voyait quelqu'un avant sa disparition.

Suspect arrêté

Un jeune homme de 21 ans a été arrêté par la police fribourgeoise. Celle-ci précise qu'il connaissait la victime. Les soupçons d'Atoussa se dirigent vers l'ami d'enfance que Samantha devait retrouver. Il travaille dans un restaurant de Cheyres. «Il n'y a que lui qui la connaissait là-bas. Il avait le béguin pour elle à une époque, je ne sais pas si c'était toujours le cas», explique la Genevoise.

D'après cette dernière, la version de celui qui est le dernier à avoir vu la victime vivante a changé plusieurs fois. «Quand je suis allé mettre les affiches, il m'a dit avoir quitté Samantha en arrivant à la gare. A d'autres, il a expliqué qu'il est allé sur le quai. Si elle avait pris le train, pourquoi on a retrouvé son corps près du restaurant?», s'interroge la jeune femme.

Ton opinion