Reese Witherspoon: Sa drôle de rencontre avec son mari
Actualisé

Reese WitherspoonSa drôle de rencontre avec son mari

L'actrice hollywoodienne a confié de quelle manière Jim Toth l'avait abordée. Et c'est plutôt original.

par
jfa
L'actrice et son mari (à droite, ici avec Matthew McConaughey et Camilla Belle) se sont rencontrés complètement par hasard.

L'actrice et son mari (à droite, ici avec Matthew McConaughey et Camilla Belle) se sont rencontrés complètement par hasard.

Mariée depuis le mois de mars à Jim Toth, qui est également son agent, Reese Witherspoon a raconté au magazine «Elle» comment elle l'avait rencontré. «Je ne m'y attendais pas du tout. Un homme complètement ivre me criait dessus, me disant que je ne le connaissais pas. Il était ridicule.» Et c'est à ce moment-là que Jim est arrivé, sauvant la belle des griffes du goujat. «Il m'a dit qu'il fallait l'excuser, qu'il venait de rompre avec quelqu'un. Je me suis dit que c'était quelqu'un de bien pour sortir son ami de cette situation. Et c'est ce qu'il est», sourit aujourd'hui l'actrice.

La jeune femme, qui a divorcé de Ryan Phillippe en 2006, pensait qu'elle ne se remarierait jamais. Mais Jim a su lui redonner confiance en lui disant qu'il allait lui montrer ce qu'était un bon partenaire, une bonne personne et qu'il allait prendre soin d'elle. Au point qu'elle s'y habituerait. Et c'est ce qui est arrivé. Même si la première réponse de l'actrice a été: «Mais de quoi tu parles? Je n'ai jamais eu quelqu'un comme ça dans ma vie».

Ne cherchez pas le prince charmant

Très heureuse, Reese Witherspoon veut faire profiter les autres femmes de ses conseils en matière de relation. Ses recommandations? Surtout ne pas avoir d'idées préconçues sur l'homme idéal, sous peine de passer à côté de celui qui serait prêt à leur décrocher la lune. «On ne sait pas avec qui on va finir. A 20 ans, si on m'avait demandé, je n'aurais pas dit Jim», a ajouté la maman d'Ava et Deacon, 12 et 8 ans, nés de son union avec Ryan Phillippe.

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion