Lucerne: Sa mémoire hors norme lui permet de parler à l'envers
Actualisé

LucerneSa mémoire hors norme lui permet de parler à l'envers

Fabio Antinori a un don particulier: sans savoir pourquoi, il parvient à parler à l'envers. Une neurobiologiste explique le phénomène.

par
Urs Häfliger/ofu
Fabio ne ressent pas l'obligation de se faire des sous avec son don.

Fabio ne ressent pas l'obligation de se faire des sous avec son don.

«Depuis que je suis petit, j'arrive à répéter à l'envers ce que les gens me disent.» A 32 ans, le Lucernois Fabio Antinori ne sait toujours pas d'où lui vient son talent original. «Je pense que ça a quelque chose à voir avec la tonalité parce que j'arrive aussi à parler à l'envers dans d'autres langues. Mais j'ai plus de peine quand je dois le faire avec un texte écrit. C'est plus facile pour moi qu'on me le lise», explique-t-il.

Au fil des ans, différents médias ont commencé à s'intéresser à lui et à son don particulier. Ainsi, la télévision régionale de Suisse centrale Tele1 a réalisé un portrait de lui. Dimanche dernier, il était l'invité de l'émission «Giacobbo/Müller» sur SRF1.

Karin Kucian, neurobiologiste à l'Hôpital de l'enfance de Zurich, pense que Fabio Antinori possède une mémoire de travail hors norme. Cette faculté permet de conserver temporairement des données sans se laisser distraire, tout en exerçant une autre activité. «Sans cette prédisposition particulière, il est très difficile de parler à l'envers comme il le fait, même avec beaucoup d'entraînement. Mais pour savoir s'il est plus intelligent que la moyenne, il faudrait faire des tests», explique la scientifique.

Ton opinion