Etats-Unis: Sa mère invente sa mort et organise son enterrement
Actualisé

Etats-UnisSa mère invente sa mort et organise son enterrement

Une jeune femme est tombée avec effroi sur son propre avis mortuaire; elle a découvert que sa maman avait imaginé un scénario macabre.

par
joc

Brittany Johnson-Webster a d'abord cru à une mauvaise blague. Puis, des frissons l'ont parcourue de la tête aux pieds lorsqu'elle est tombée sur son propre avis mortuaire. Le texte disait: «Brittany a terminé son histoire le 27 octobre 2018. Elle a été appelée pour rencontrer tous les adorables bébés animaux de l'autre côté de l'arc-en-ciel.» «Il y avait des photos de moi montées en posters qui disaient 'Repose en paix Brittany'», raconte l'Américaine de 21 ans.

Le 10 novembre, plusieurs personnes se sont rassemblées dans une église de Ferguson (Missouri) pour dire adieu à la jeune femme. Comme il est de coutume lors d'un enterrement, un sermon et des discours ont été prononcés, suivis d'une collation. Pendant ce temps, à trois heures de route de là, Brittany était bien vivante, et les responsables de l'église assurent qu'ils n'y ont vu que du feu. La jeune femme, qui a été élevée par ses grands-parents, pense que sa mère a imaginé ce scénario glauque pour se faire de l'argent.

Mère introuvable

«J'étais sonnée. Cela a été un torrent d'émotions. Mon frère est vraiment décédé et voilà que ma maman simule ma mort. J'étais bouleversée, en colère, mais plus que tout, j'étais triste», confie Brittany à la chaîne WTSP. L'Américaine domiciliée dans l'Illinois affirme que sa mère a des problèmes de drogues. Elle a tenté de la contacter via SMS pour obtenir une explication, mais n'a obtenu aucune réponse. Pour l'heure, elle reste introuvable et Brittany, qui craint pour sa propre sécurité, demande à quiconque aurait des informations de contacter la police de Ferguson.

La jeune femme présente ses excuses à toutes les personnes victimes du mensonge de sa mère: «Elle vous a soutiré de l'argent en essayant de vous faire de la peine. Je suis désolée pour ses agissements», regrette-t-elle. Aujourd'hui, Brittany est persuadée que le scénario imaginé par sa mère lui porte la poisse. «Elle a dit que j'étais morte dans un accident de voiture et le lendemain, quelqu'un a freiné devant moi et j'ai planté sur les freins et mon véhicule a fait trois tours sur lui-même. J'ai pensé que j'allais mourir et que ma mère avait rendu ma mort réelle», raconte la malheureuse.

Ton opinion