Actualisé 31.05.2006 à 20:57

Sa place n'était pas en prison

Les jeunes délinquants doivent être placés dans des institutions appropriées.

Un séjour prolongé en prison n'est pas admissible, même si l'intéressé avait donné son accord. C'est un rappel du Tribunal fédéral qui a accepté le recours d'un jeune homme incarcéré depuis des mois dans une geôle saint-galloise.

Agé aujourd'hui de 20 ans, ce délinquant avait d'abord été placé dans une maison d'éducation pour toute une série de délits commis en 2001, alors qu'il était encore mineur. L'admission de ce recours ne signifie pas pour autant une mise en liberté du jeune homme, réputé violent. La justice des mineurs du canton de Saint-Gall devra trouver une solution appropriée et le placer dans une institution fermée pour jeunes délinquants.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!