Belgique - Sa «relation» avec un singe devient gênante, le zoo intervient
Publié

BelgiqueSa «relation» avec un singe devient gênante, le zoo intervient

Une habituée du zoo d’Anvers n’a plus le droit de rendre visite à son chimpanzé préféré. Ses interactions trop fréquentes avec l’animal menaçaient l’intégration de celui-ci, a estimé la direction.

«J’aime cet animal et il m’aime. Je n’ai rien d’autre. Pourquoi veulent-ils m’enlever ça?» Adie Timmermans est effondrée: depuis environ quatre ans, cette habituée du zoo d’Anvers rendait visite chaque semaine à Chita, un chimpanzé mâle de 38 ans. Au fil du temps, la cliente avait fini par construire une «relation» avec le singe, assure-t-elle. Inquiète pour le bien-être de l’animal, la direction du zoo a fini par envoyer une lettre à Adie, lui annonçant qu’elle n’avait plus le droit d’entrer en contact avec Chita.

La Belge trouve totalement injuste, dans la mesure où les autres visiteurs ont toujours le droit de rendre visite à «son» chimpanzé librement. Chaque semaine, Adie s’installait près de l’enclos de Chita et les deux se saluaient de la main ou s’envoyaient des baisers à travers la vitre. La Belge a d’ailleurs l’impression que le chimpanzé s’est amouraché d’elle. Ces interactions régulières déplaisaient fortement aux responsables du parc animalier: «Quand Chita est constamment entouré de visiteurs, les autres animaux l’ignorent et ne le considèrent pas comme l’un des leurs», explique Sarah Lafaut, soignante.

L’employée ajoute que Chita, qui vit depuis 30 ans au zoo, se retrouve souvent tout seul en dehors des heures d’ouverture du parc, explique VRT. «Un animal qui s’intéresse trop aux gens est moins respecté par ses pairs et nous voulons que Chita reste un chimpanzé autant que possible», s’inquiète Sarah Lafaut. Ce singe a toujours eu du mal à s’intégrer à son groupe et avait été grièvement blessé lors d’une bagarre avec d’autres mâles en 2008. La direction du zoo craint que la sanction prise contre Adie ne suffise pas à apaiser la relation de Chita avec ses congénères.

(joc)

Ton opinion