Actualisé 31.03.2017 à 05:56

Etats-Unis

Sa tactique imparable pour se faire du fric sur Tinder

Une jeune femme demandait aux hommes qu'elle rencontrait sur l'application de lui verser 5 dollars «pour voir ce qui se passe après». Efficace.

de
joc
La stratégie de Maggie a fonctionné au-delà de ses espérances.

La stratégie de Maggie a fonctionné au-delà de ses espérances.

Maggie Archer, 20 ans, a passé beaucoup de temps sur Tinder, la célèbre application de rencontres. La jeune femme originaire de St. Louis (Missouri) n'a pas trouvé l'amour, mais ce n'est pas vraiment ce qu'elle recherchait. Non, l'étudiante a trouvé un moyen facile et efficace de se faire de l'argent, explique BuzzFeed. Sur son profil, Maggie s'est contentée d'écrire un énigmatique: «Envoie moi 5 dollars et tu verras ce qui se passe». A première vue, l'arnaque semble grosse comme une maison, mais de nombreux internautes sont tombés dans le panneau.

Lorsqu'un utilisateur de Tinder cherchait à en savoir plus, la jeune femme s'arrangeait pour lui faire parvenir ses coordonnées bancaires. Une fois l'argent reçu, l'Américaine supprimait purement et simplement le «match» qu'elle partageait avec cette personne. Maggie ne s'attendait pas vraiment à ce que sa stratégie fonctionne, mais «un nombre surprenant d'hommes ont mordu à l'hameçon», se félicite-t-elle, captures d'écran à l'appui.

A l'origine, l'étudiante pensait simplement faire une blague. Elle a rapidement compris qu'elle avait flairé le bon filon: en une semaine, plus de 20 matches lui avaient versé de l'argent. Certains ont même doublé la mise: «Certains hommes deviennent louches et pensent que s'ils offrent plus, genre des centaines de dollars, quelque chose va vraiment se passer. Mais bien sûr, ce n'est pas le cas», jubile Maggie.

L'Américaine va pourtant devoir trouver un autre moyen de s'enrichir facilement. Ne résistant pas à la tentation de révéler son joli coup, elle a dévoilé son stratagème sur Twitter. «C'était trop marrant pour ne pas le partager», concède-t-elle.

La demoiselle a, certes, été érigée au rang d'héroïne par de nombreuses internautes. Mais le buzz créé par Maggie a fini par arriver jusqu'aux oreilles de Tinder, qui a pris des mesures en supprimant le compte de l'arnaqueuse. L'étudiante assure cependant qu'elle s'était déjà débarrassée de l'application quelques jours auparavant, sa stratégie n'étant plus secrète.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!