Royaume-Uni: Sa technique abjecte pour amadouer des inconnus
Actualisé

Royaume-UniSa technique abjecte pour amadouer des inconnus

Une Britannique s'est servie de photos d'un petit garçon décédé d'un cancer pour lancer une collecte de fonds via WhatsApp. Elle a fait passer l'enfant pour son propre fils.

par
joc
Le petit Braiden avec sa maman, Stephanie.

Le petit Braiden avec sa maman, Stephanie.

Elle n'a reculé devant rien pour essayer de se faire un peu d'argent. Une Britannique s'est servie de plusieurs photos d'un petit garçon décédé d'un cancer pour demander à des inconnus de lui faire des dons. L'enfant en question s'appelait Braiden Prescott, 7 ans, décédé en septembre dernier des suites d'un neuroblastome. Megan a volé sur internet des images du petit garçon et les a envoyées à de nombreux inconnus sur Whatsapp.

La Britannique a fait passer le bambin pour le sien, le rebaptisant Blake pour l'occasion. Dans son message, elle priait les bonnes âmes de lui envoyer «quoi que ce soit» pouvant les aider. «Il n'y a rien de pire que de regarder son bébé lutter pour sa vie. Je ne souhaiterais pas ça à mon pire ennemi», a-t-elle écrit.

Stephanie, la maman de Braiden, a fini par découvrir le pot-aux-roses et s'est empressée de contacter Megan pour lui demander de cesser immédiatement son manège malsain. La jeune femme a admis s'être servie de ces photos pour s'attirer la sympathie des gens et s'est excusée, affirmant qu'elle ne connaissait pas l'histoire qui se cachait derrière ces clichés. «J'aurais dû faire des recherches (...) J'ai touché le fond l'autre jour, mon mari a perdu son boulot et avec l'arrivée de Noël, nous n'avions aucun moyen de payer le loyer ou les factures (...) C'était une manière assez pathétique de faire et je le regrette complètement», assure Megan au «Sun».

Stephanie explique de son côté qu'elle ne pardonnera jamais un tel geste. «Il est évident qu'elle connaissait Braiden parce qu'elle m'a contactée via sa page de collecte de fonds. Elle n'a aucune excuse pour ce qu'elle fait», estime-t-elle. Démasquée, Megan s'est attirée la colère de nombreuses personnes. Certains sont allées jusqu'à la menacer de mort. «Elle m'a demandé d'écrire quelque chose pour demander aux gens d'arrêter de commenter, mais je lui ai dit de se débrouiller toute seule», explique Stephanie.

Alors que les Prescott s'apprêtent à passer leur premier Noël sans Braiden, cette histoire n'a fait que les enfoncer un peu plus dans la tristesse. «Ils ont vécu tant de choses cette année, c'était la dernière chose dont ils avaient besoin», déplore Mindy, une amie de la famille.

Ton opinion