Liban: Saad Hariri promet de rentrer dans deux jours
Actualisé

LibanSaad Hariri promet de rentrer dans deux jours

Le premier ministre libanais assure sur Twitter qu'il allait bien et qu'il regagnera son pays dans les deux jours.

La démission surprise de Saad Hariri a précipité le Liban dans une nouvelle crise.

La démission surprise de Saad Hariri a précipité le Liban dans une nouvelle crise.

Keystone

Le premier ministre libanais qui a annoncé sa démission le 4 novembre en Arabie saoudite, assure qu'il va bien et qu'il est libre de ses mouvements.

Le chef du gouvernement invite les Libanais à garder leur calme. Il ajoute que sa famille «restera dans son pays, le royaume d'Arabie saoudite».

La démission surprise de Saad Hariri depuis l'Arabie saoudite, d'où il a dénoncé la «main mise» de l'Iran sur son pays, a précipité le Liban dans une nouvelle crise. La classe politique libanaise estime que Saad Hariri est détenu contre son gré en Arabie saoudite.

Réaction de la France

Le premier ministre français Édouard Philippe a déclaré mardi que son homologue libanais Saad Hariri devait pouvoir «retourner librement» dans son pays, lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

«L'enjeu est que Saad Hariri puisse retourner librement dans son pays pour clarifier sa situation conformément à la Constitution libanaise», a dit Édouard Philippe, en expliquant que la démission de Saad Hariri, en direct d'Arabie Saoudite, ouvrait «une période d'incertitude qu'il (fallait) clore rapidement». (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion