Genève: Sabotage d'une conduite de gaz à Châtelaine

Actualisé

GenèveSabotage d'une conduite de gaz à Châtelaine

Le trafic ferroviaire avait été interrompu lundi entre la gare et l'aéroport. Deux inconnus trafiquaient dans la coursive des Services industriels genevois.

par
Raphaël Leroy
Les restes du squat sont encore visibles, et notamment l'échelle qui permet de monter dans la coursive.

Les restes du squat sont encore visibles, et notamment l'échelle qui permet de monter dans la coursive.

L'affaire semblait banale et pourtant, elle est sérieuse. Lundi dernier, une importante fuite de gaz a été signalée sous le pont de l'avenue Henri-Golay, à Châtelaine. A cause du danger d'explosion, la zone est bouclée et les trains sont interdits d'accès entre la gare et l'aéroport pendant plusieurs heures.

Les SIG découvrent deux hommes près de la conduite

Ce qui avait tout d'un simple accident est en réalité un acte criminel. «Un objet pointu et tranchant a été utilisé pour endommagé la conduite de gaz, confirme Philippe Cosandey, porte-parole de la police. La coursive qui traverse la ligne de chemin de fer était aussi occupée au moment de l'intervention des Services industriels (SIG). En temps normal, elle est fermée à clé.» Selon nos informations, ce sont deux hommes qui étaient présents sur place.

La police a également retrouvé des matelas et d'autres affaires sous le pont. «Cet endroit n'est pourtant pas connu pour être un lieu de squat régulier», signale Philippe Cosandey. Dans le voisinage cependant, le lieu est connu pour être bruyant.

Plainte déposée

«Je ne suis qu'à moitié surpris de ce sabotage, témoigne ce riverain. La conduite est régulièrement squattée et l'échelle qui permet d'y accéder est perpétuellement dépliée. J'ai d'ailleurs souvent été réveillé par ce qui ressemblait à des discussions de dealers.»

La police, elle, privilégie la piste Roms, qui recherchent souvent du gaz pour divers usages. «Nous allons déposer une plainte contre X lundi», indique de son côté Isabelle Dupont-Zamperini, des SIG.

Ton opinion