Saddam Hussein de nouveau expulsé du tribunal
Actualisé

Saddam Hussein de nouveau expulsé du tribunal

L'ex-président irakien Saddam Hussein, suivi d'un co-accusé, a été de nouveau expulsé du tribunal de Bagdad où il est jugé pour génocide contre les Kurdes.

Il avait refusé d'écouter le juge qui lui demandait de se taire, selon les journalistes sur place.

«Vous êtes l'accusé, je suis le juge», a déclaré le juge Mohammed al-Oreibi al-Majid al-Khalifa, en donnant l'ordre à l'ancien président de quitter la salle d'audience parce qu'il ne voulait pas se taire. Saddam Hussein, qui est expulsé pour la troisième fois en une semaine pour des raisons semblables, est sorti en souriant.

Les autres accusés commençant à protester, le juge a déclaré : «Silence ! Personne ne parle»! «Saddam dehors. Faites asseoir les autres», a ordonné M. Khalifa aux huissiers. L'ancien commandant de l'armée, Sultan Hachem Ahmed al-Taï, a été le plus bruyant des accusés, déclarant qu'il n'allait pas s'asseoir, criant et pointant du doigt le juge.

«N'élevez pas la voix contre moi. Vous êtes l'accusé»! a dit le juge avant d'expulser ce co-accusé de Saddam Hussein de la salle du haut tribunal pénal irakien qui siège dans la zone verte ultrasécurisée de Bagdad.

Les autres accusés, en particulier l'ancien commandant-adjoint des opérations de l'armée Hussein Rachid al-Takriti, ont de nouveau demandé à quitter la salle. «Je veux également sortir», a dit Hussein al-Tikriti. Le juge a alors décidé une heure de suspension d'audience.

Saddam Hussein et six de ses lieutenants sont jugés pour avoir ordonné et exécuté les campagnes militaires d'al-Anfal, qui auraient fait en 1987 et 1988 180 000 morts au Kurdistan, selon l'accusation. (ats)

Ton opinion