23.09.2020 à 13:07

SuisseSaint-Gall dans le rouge à cause du coronavirus

Malgré ses réserves, le canton saint-gallois souffre économiquement de la crise. Le budget 2021 proposé par l’exécutif affiche un déficit de 32,1 millions.

 Le Conseil d’Etat st-gallois a dû renoncer à mettre en oeuvre une baisse du coefficient d’impôt de 5%, approuvée par le législatif en février.

Le Conseil d’Etat st-gallois a dû renoncer à mettre en oeuvre une baisse du coefficient d’impôt de 5%, approuvée par le législatif en février.

KEYSTONE

La crise du coronavirus fait basculer le canton de St-Gall dans les chiffres rouges. Il devra puiser dans ses réserves financières pour limiter les dégâts ces prochaines années. Le budget 2021 proposé par l’exécutif affiche un déficit de 32,1 millions de francs, alors qu’il atteint 247,7 millions sur le plan opérationnel.

L’année en cours sera la dernière bouclant sur un excédent de recettes avant l’arrivée de plusieurs exercices déficitaires, prévient mercredi le gouvernement st-gallois. En 2020, les comptes devraient afficher un résultat meilleur (148,2 millions d’excédent de recettes) que budgété (26 millions) grâce à des rentrées plus élevées qu’attendu en provenance de la BNS et du fisc. Les charges supplémentaires liées au coronavirus sont couvertes par les réserves.

Pas d’amélioration en vue

Le ciel s’assombrit, en revanche, sérieusement pour les années à venir en raison de la crise du coronavirus et des réformes fiscales du canton et de la Confédération principalement. Dans ce contexte, le Conseil d’Etat st-gallois renonce à mettre en oeuvre une baisse du coefficient d’impôt de 5%, approuvée par le législatif en février.

Pour 2021, l’exécutif veut puiser environ 215 millions de francs dans les réserves du canton afin de garantir un budget proche de l’équilibre. Des charges de 5,403 milliards de francs feront ainsi face à des recettes de 5,371 milliards. Les investissements nets du canton baisseront quelque peu par rapport au budget 2020. Ils atteindront 287,6 millions de francs.

Pour les années suivantes, le gouvernement st-gallois s’attend de nouveau à des déficits opérationnels importants. Il pourra toutefois les contrer en grande partie en continuant à puiser dans de solides réserves de 1,238 milliard de francs à fin 2021. L’exécutif n’exclut cependant pas de prendre des mesures pour faire face à la partie structurelle du déficit à plus long terme.

(ats/nxp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!