Actualisé 03.03.2020 à 14:32

Argovie

Saisie de 800 kilos de «drogue du violeur»

Un envoi de 800 kilos de GBL provenant des Pays-Bas a été saisi par l'Administration fédérale des douanes. Cette substance figure sur la liste des stupéfiants depuis 2002.

L'Administration fédérale des douanes (AFD) n'a pas été convaincue que le GHB serait utilisée à des fins industrielles.

L'Administration fédérale des douanes (AFD) n'a pas été convaincue que le GHB serait utilisée à des fins industrielles.

Keystone

L'Administration fédérale des douanes (AFD) a saisi 800 kilos de gamma-butyrolactone (GBL), un produit qui peut être transformé en GHB. L'envoi venait des Pays-Bas et était destiné à une personne au Liechtenstein.

La saisie a eu lieu en septembre 2019 lors d'un contrôle effectué par des collaborateurs de l'AFD à Aarau. Les fonctionnaires n'ont pas été convaincus que la substance serait utilisée à des fins industrielles, a indiqué mardi l'AFD.

La GBL a ensuite été transmise à la police du Liechtenstein. L'enquête dans la principauté n'est pas encore terminée.

La GBL est utilisée dans l'industrie notamment comme solvant de peinture, époxy ou vernis à ongles. Cette substance est susceptible d'être transformée en drogue dite «du violeur». En Suisse, la GBL figure sur la liste des stupéfiants depuis 2002. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!