Actualisé 17.03.2016 à 07:51

FranceSaisies records de cocaïne en 2015: 17 tonnes

Les douanes ont doublé ce qui était jusqu'ici leur record annuel, grâce à plusieurs gros coups, fruits d'enquêtes internationales.

Ici, la saisie de 41 tonnes de cocaïne interceptées dans un aéroport parisien en janvier. (14 janvier 2016)

Ici, la saisie de 41 tonnes de cocaïne interceptées dans un aéroport parisien en janvier. (14 janvier 2016)

photo: AFP

Les douanes, qui dévoilent leurs résultats annuels jeudi matin, ont saisi près de 17 tonnes de cocaïne en 2015, un record, deux fois supérieur au meilleur résultat annuel jamais atteint, ont-elles annoncé à l'AFP.

En 2014, les douaniers avaient saisi 6,6 tonnes de cocaïne, soit 2,5 fois moins.

Ce résultat s'explique par plusieurs saisies exceptionnelles, fruit du travail de renseignement mené en particulier par la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) et de la coopération avec les autres services, français et internationaux.

Plusieurs grosses saisies

En avril, la douane française avait ainsi mis la main sur 2,25 tonnes de cocaïne, d'une valeur de 70 millions d'euros, à bord d'un voilier aux Antilles. Cette saisie était l'aboutissement d'une enquête de deux ans menée par les agents de la DNRED avec leurs collègues britanniques et espagnols.

En décembre, le cargo Carib Palm, un navire battant pavillon moldave en route vers Gdansk (Pologne), était intercepté au large de Boulogne-sur-mer (Pas-de-Calais). A son bord, cachées derrière une cloison en salle des machines, 2,4 tonnes de cocaïne, d'une valeur totale de 80,5 millions d'euros en l'état et de près d'un demi-milliard d'euros une fois coupée.

Les douanes françaises assurent aussi avoir permis, grâce à leurs informations, la saisie de plus de 3 tonnes de cocaïne au large d'Aberdeen (Ecosse) en avril, et de plus d'une tonne dans les Açores le mois suivant.

Au milieu des crevettes

Dissimulée au milieu de crevettes ou de boîtes de cirage dans des conteneurs arrivant au port du Havre, la précieuse poudre blanche est parfois tout simplement placée dans une valise transportée dans la soute d'un avion de ligne.

Ainsi, fin mars, les douaniers de Nice avaient découvert 21 kg de cocaïne dans une valise abandonnée sur le tapis roulant de l'aéroport. Les trafiquants avaient utilisé le nom d'un voyageur présent sur le vol pour tenter d'importer la drogue de République dominicaine. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!