Actualisé 04.08.2009 à 12:47

AfghanistanSalve de roquettes sur Kaboul: deux blessés

Kaboul a été visée aux premières heures du jour, mardi, par une salve de roquettes dans la première attaque majeure sur la capitale afghane depuis des mois alors que le pays continue de préparer le scrutin présidentiel du 20 août prochain.

Au moins huit roquettes ont touché la ville dont une a fait d'importants dégâts à la maison d'un responsable du ministère de l'Intérieur. Au total, un enfant et un homme ont été blessés dans cette salve.

Un porte-parole des talibans a affirmé que les insurgés avaient tiré neuf roquettes sur l'aéroport international et deux sur le quartier général de l'armée situé dans le quartier des ambassades et des administrations. Il a ajouté que les talibans entendaient par cette montrer que le gouvernement est incapable d'assurer la sécurité dans la capitale à trois semaines de la présidentielle.

L'une des huit roquettes a atterri à proximité de l'ambassade américaine, d'après des officiers de l'armée afghane. Celle qui a blessé l'enfant est tombé sur un voisinage résidentiel, selon le chef de la police criminelles à Kaboul Said Abdul Ghafar.

Le reporter d'Associated Press sur place a entendu les détonations des projectiles, mardi, au lever du jour, dans l'est de la capitale afghane. Des tirs d'armes plus légères ont suivi, à l'heure de la prière du matin, mettant les forces de sécurité en alerte, d'après un habitant, Ismael Khan.

Les attaques semblaient initialement concentrées sur le secteur 9, proche de l'aéroport international, d'après le témoignage anonyme d'un membre de la police. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!