Football: Samba refuse de jouer à cause du racisme
Actualisé

FootballSamba refuse de jouer à cause du racisme

Le défenseur congolais n'a plus voulu retourner sur le terrain lors d'un match du championnat de Russie. Il dit avoir subi des insultes.

par
lmo
Christopher Samba joue au Dynamo Moscou.

Christopher Samba joue au Dynamo Moscou.

Le football russe n'a pas encore éradiqué le fléau qu'est le racisme. Christopher Samba en a été victime lundi, lors du match de sa formation du Dynamo Moscou, qui jouait dans le stade du Torpedo Moscou, révèle «The Telegraph».

Le défenseur congolais a demandé au staff de son équipe de ne plus revenir sur le terrain à la mi-temps. Il aurait subi des insultes racistes de la part des spectateurs locaux. Son club a démenti, prétextant d'abord une blessure, avant de confirmer ces informations.

L'incident est sous le coup d'une enquête de la Fédération russe. Samba avait déjà reçu des insultes racistes en janvier 2013 alors qu'il jouait pour Anzhi Makhachkala, quand un fan avait jeté une banane sur le terrain. Autre club moscovite, le CSKA est par ailleurs visé par l'UEFA pour des chants racistes et la présence de symboles racistes dans le stade.

Ton opinion