Actualisé 13.03.2013 à 07:50

Etats-UnisSamsung comme à la parade à New York

Leader mondial tant sur le marché des smartphones que sur les mobiles basiques, la firme sud-coréenne a choisi Big Apple pour présenter jeudi soir en grande pompe son nouveau fer de lance.

de
Laurent Favre

Le site chinois 52Samsung a publié la prise en main d'un smartphone qui devrait être le dernier fleuron présenté jeudi soir par la firme sud-coréenne.

Qualifié jusqu'ici de «fast-follower» (suiveur rapide), Samsung entend désormais dicter la tendance sur le marché des smartphones. Jeudi soir(vendredi 15 mars, 1h du matin, heure suisse), il entend en faire la démonstration lors de la présentation de son nouveau smartphone, le Galaxy S IV. Le géant sud-coréen a pris les habitudes d'Apple en organisant des événements à part entière pour dévoiler ses derniers produits, en profitant au maximum du buzz suscité par les attentes des consommateurs. Il l'avait déjà fait l'an passé avec la présentation en mai du Galaxy S III très attendue. A cette occasion, il avait choisi la ville de Londres organisatrice des Jeux olympiques. Cette année, il fera le grand déballage de son nouveau fer de lance, le Galaxy S IV, à New York, en faisant le show.

Leader mondial toutes catégories

Il vient ainsi étaler sa suprématie sur les terres américaines de son meilleur ennemi, Apple, avec qui il avait eu l'an passé un procès retentissant ponctué par une amende de 1 milliard de francs pour violation de brevets, partiellement invalidée depuis. Mais l'année 2012 avait été faste pour Samsung. En se taillant une part de 28% sur les ventes de smartphones, le géant sud-coréen avait creusé l'écart avec Apple et ses 20% d'unités vendues. Il avait également délogé Nokia de la première place, toutes catégories de mobiles confondues. Pour atteindre ses objectifs, Samsung avait mis les moyens en commercialisant des modèles dans toutes les gammes, y compris dans les phablets, mi-téléphone, mi-tablette informatique.

Encore challenger aux Etats-Unis

Au pays de l'Oncle Sam, Samsung est pourtant encore en retard sur Apple. Il compte 21.4% des abonnés mobiles, contre 37,8% à Apple, selon les chiffres de la comScore. Mais il espère tirer profiter de la baisse de popularité de son rival Apple et de ses iPhones qui sont à la recherche d'un second souffle. Samsung entend marquer les esprits avec une présentation en grande pompe de son Galaxy S IV devant les médias du monde entier. Le modèle pourrait lui être commercalisé dès la mi-avril.

Fonctions «tueuses»

Côté innovations, son smartphone vedette n'accueillera vraisemblablement pas d'écran souple. Par contre, la fonction de suivi oculaire «Eye Scroll» (eye-tracking) devrait faire son apparition. Grâce à des capteurs détectant la position des yeux, on pourrait passer directement d'une page à l'autre du simple regard. Dans le même registre, la fonction «Eye Pause» permet de mettre en pause une vidéo lorsque qu'on ne regarde plus l'écran. Ces fonctions s'inscriraient dans la continuation logique du «Smart Day», la détection du regard via la caméra frontale du smartphone S III, qui se sert du regard de l'utilisateur pour empêcher que le téléphone ne bascule automatiquement en mode veille.

Best-seller à remplacer

C'est le genre de fonctions qu'attendent les fans et qui suscite un «effet waouw» si apprécié des technophiles, des vendeurs et des utilisateurs au moment de faire leur choix pour un appareil. Mais le challenge du Galaxy S IV n'est pas aisé. Il succède au best-seller de la marque, le Galaxy S III et ses près de 50 millions d'exemplaires vendus, à un taux de quelque 190'000 unités par jour.

Les caractéristiques attendues

Le Galaxy I9500 baptisé S IV devrait s'appuyer sur un écran 4.99 pouces Full HD SuperAmoled d'une résolution de 1920 sur 1080, contre 4.8 pouces, 1280x720 à son prédécesseur. Le plastique devrait toujours l'habiller dans une forme dans la lignée de son prédécesseur. Son processeur devrait être un Exynos Octa 5410 1.8GHz , couplé à 2Go de RAM et un processeur graphique (GPU) PowerVR SGX 544MP. Quant à l'appareil photo, un capteur 13 mégapixels est attendu (contre 8 MP pour le S III). En outre, sa batterie Li-Ion de 2600mAh (autonomie supérieure au dernier Xperia Z de Sony) devrait pouvoir se recharger sans fil via la station d'accueil. Fidèle à la tradition Android de la série des Galaxy S, le S IV tournera sous Android et vraisemblablement la dernière version Android 4.2.2 Jelly Bean.

Pour rappel, les Suisses sont eux encore majoritairement sur l'iOS d'Apple, à 44%, contre 33% Android, selon les chiffres du cabinet Accenture.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!