Actualisé 18.03.2020 à 09:21

Jeux vidéo

Samsung ferme déjà sa plateforme de streaming

Le géant technologique sud-coréen a décidé de fermer, le 27 mars prochain, son service PlayGalaxy Link lancé il y a à peine quatre mois.

de
man
Lapp PlayGalaxy Link permet de diffuser des jeux sur les smartphones depuis un PC. (Samsung)

Lapp PlayGalaxy Link permet de diffuser des jeux sur les smartphones depuis un PC. (Samsung)

Lancé en version bêta en septembre dernier, le service de streaming de jeux vidéo PlayGalaxy Link de Samsung a visiblement eu de la peine à prendre son envol. Samsung a annoncé mettre un terme à sa plateforme le 27 mars prochain. Pour justifier cette décision prise «après de nombreuses et difficiles discussions», selon un bref communiqué publié sur le site officiel de l'application, la firme invoque des «changements de politique interne», sans plus de précisions. Cela «permettra à notre organisation de développement de mieux cibler ses ressources et d'ajouter de la valeur à la prochaine version du nouveau produit», a ajouté la société.

Le service, qui ne sortira donc jamais de sa phase bêta et ne soufflera jamais de première bougie, s'appuyait sur le catalogue de jeux des utilisateurs pour les streamers sur leurs smartphones depuis un PC, à la différence de la plateforme Stadia de Google, par exemple, qui se base sur ses serveurs. Signe d'une fin annoncée, la dernière mise à jour de l'app avait rendu compatible PlayGalaxy Link avec des modèles de smartphones supplémentaires, mais pas avec les tout derniers appareils de la gamme Galaxy S20.

La récente collaboration de Samsung avec Microsoft sur l'attendue plateforme de streaming de jeux vidéo Project xCloud du géant américain a probablement eu la peau de PlayGalaxy Link. Elle vise à offrir une «expérience de jeu en ligne haut de gamme», selon les termes de Samsung, dont on ne connaît pas réellement la nature de son implication dans ce projet.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!