IFA 2015: Samsung veut améliorer la qualité de votre sommeil
Actualisé

IFA 2015Samsung veut améliorer la qualité de votre sommeil

La firme sud-coréenne a dévoilé SleepSense, un capteur qui optimise les objets connectés de la maison selon les besoins du dormeur.

par
Michel Annese
Berlin
Le capteur SleepSense se place sous le matelas. (20 minutes)

Le capteur SleepSense se place sous le matelas. (20 minutes)

L'internet des objets, qui permet aux appareils connectés d'interagir entre eux, est au coeur de la stratégie de croissance de Samsung pour ces cinq prochaines années. Le géant sud-coréen l'a rappelé jeudi, à la veille de l'ouverture au public du salon IFA de Berlin, en dévoilant notamment une nouvelle version de son Hub SmartThings, une base centrale qui gère tous les capteurs connectés de la maison. Vendu dès ce jeudi aux Etats-Unis au prix de 99 dollars et la semaine prochaine au Royaume-Uni, il s'accompagne d'un nouveau capteur.

Baptisé SleepSense, ce dernier se place sous le matelas. Il vise à fournir à l'utilisateur le meilleur environnement possible pour favoriser un sommeil idéal. Basé sur des recherches scientifiques du métabolisme, en collaboration avec la faculté de médecine de l'université Harvard, le capteur analyse la fréquence cardiaque, le rythme de respiration ainsi que les mouvements de l'utilisateur. Il fournit un rapport quotidien en tenant compte des divers appareils électroménagers de la maison qui y sont connectés, comme un climatiseur ou un téléviseur. Il est ainsi capable au besoin d'éteindre le poste de télévision s'il détecte que l'utilisateur s'est endormi, d'adapter automatiquement la température de la pièce, ou encore d'alerter des proches en cas d'anomalie constatée. Le système SleepSense conçu pour l'internet des objets sera commercialisé cette année, mais son prix n'est pas encore connu.

Premier Blu-ray Ultra HD au monde

Samsung a également profité du salon IFA pour dévoiler le premier lecteur Blu-ray Ultra HD. Ce nouveau produit, qui sera commercialisé en Europe au début de l'année prochaine, prend aussi en charge le HDR, un format qui permet de restituer des images aux couleurs plus vives et contrastées. Son prix n'est pour le moment pas connu.

Ton opinion