Actualisé 17.12.2008 à 18:06

Aarberg (BE)Samuel Schmid fait ses adieux à l'armée

Le conseiller fédéral Samuel Schmid a fait ses adieux à l'armée mercredi lors d'une cérémonie à Aarberg, dans le Seeland enneigé.

Le chef du Département fédéral de la défense a rappelé que la sécurité passait par la coopération.

La cérémonie d'adieux a débuté par la Marche de Berne et l'hymne national suisse. Dans son discours, Samuel Schmid a exprimé ses remerciements au canton bilingue de Berne, à sa région ainsi qu'aux soldats du corps professionnel et de la milice. Le conseiller fédéral a plaidé pour davantage de coopération et de respect de l'opinion d'autrui.

Hommages unanimes

Tous les intervenants ont rendu hommage au Bernois et salué son action à la tête du DDPS. Le chef de l'armée ad interim, le divisionnaire André Blattmann, a souligné que Samuel Schmid avait misé sur l'avenir tout en respectant la tradition. Il a relevé son engagement pour l'armée de milice.

M. Blattmann a aussi évoqué le sombre climat qui a régné au cours de l'année écoulée, avec le drame de la Kander et l'affaire Nef. Mais comme le chef de l'armement Jakob Baumann, il a surtout relevé les succès de Samuel Schmid au cours des huit années à la tête du DDPS, notamment son engagement dans le cadre de la plus grande réforme de l'histoire de l'armée de milice, le projet Armée XXI.

Eloges également de la présidente du Conseil-exécutif bernois Barbara Egger-Jenzer. La conseillère d'Etat socialiste a expliqué que Samuel Schmid avait toujours pris au sérieux les demandes bernoises et les avait présentées au Conseil fédéral.

Les festivités se sont conclues avec une salve d'honneur tirée d'un canon historique. Prévu au début de la cérémonie, ce tir a subi un léger contretemps en raison de l'humidité. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!