Garde à vue: Samy Naceri doit être présenté à un juge dimanche
Actualisé

Garde à vueSamy Naceri doit être présenté à un juge dimanche

Samy Naceri se trouvait toujours en garde à vue médicalisée samedi soir et devait être déféré dans la soirée au parquet de Paris.

Le parquet de Paris envisage d'ouvrir dimanche une information judiciaire, probablement pour «tentative d'homicide volontaire», contre le comédien accusé d'avoir agressé jeudi soir un homme à l'arme blanche, a-t-on appris de source judiciaire.

L'acteur, âgé de 47 ans et qui souffre d'une maladie du foie, a été admis en garde à vue médicalisée où il refuse de s'exprimer sur les faits qui lui sont reprochés, a-t-on précisé de même source. Il doit être déféré samedi soir au parquet en vue d'une éventuelle mise en examen dimanche pour «tentative d'homicide à l'arme blanche», un crime passible de la cour d'assises, selon la même source.

Les faits se sont déroulés jeudi après-midi dans et devant un bar-restaurant du VIIIe arrondissement de la capitale où Samy Naceri a ses habitudes. L'acteur aurait d'abord eu une altercation avec son ex-compagne, accompagnée d'une amie.

Appelé en renfort, l'ami de l'ex-compagne aurait alors été pris à partie par Samy Naceri au niveau du 17, avenue Georges V, devant la vitrine d'un coiffeur de luxe. L'acteur aurait sorti un couteau et aurait poignardé son interlocuteur au niveau de la gorge. Les jours de ce dernier ne sont pas en danger.

L'acteur, qui a explosé avec «Taxi» et partagé le prix d'interprétation à Cannes pour «Indigènes», a déjà eu plusieurs démêlés avec la justice.

Le 5 novembre dernier, le tribunal correctionnel de Paris l'a condamné à six mois d'emprisonnement ferme et 7500 euros d'amende pour avoir renversé une femme policier au volant d'un véhicule alors qu'il conduisait sans permis de conduire le 14 octobre dernier en sortant d'un parking de l'avenue Georges V. Il a fait appel.

Le 24 septembre 2007, Samy Naceri a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris à dix mois d'emprisonnement ferme pour des faits de «violences volontaires» commis sur un jeune homme dans un restaurant parisien en septembre 2005. Il avait aussi été condamné le 14 décembre 2006 par le tribunal de Nanterre pour injures raciales envers des policiers à six mois de prison ferme.

Pour des violences contre les vigiles de la discothèque aixoise «Le Mistral», commises dans la nuit du 2 au 3 janvier 2007, le héros de «Taxi» a été condamné le 16 février suivant à neuf mois de prison, dont trois mois ferme.

Pour les faits d'outrage contre deux agents qui le gardaient au centre hospitalier d'Aix-en-Provence, où il avait été transporté dans la nuit du 17 au 18 janvier à la suite d'une intoxication médicamenteuse, Samy Naceri a écopé d'un mois de prison ferme et de 5000 euros d'amende.

Libéré pour des raisons de santé, afin de soigner ses différentes addictions, il pourrait être réincarcéré à la suite des derniers faits. (ap)

Ton opinion