Actualisé

YémenSanaa prêt à un cessez-le-feu sous conditions

Le Yémen s'est dit prêt à un cessez-le-feu dans le nord du pays, a annoncé dimanche une instance nationale de défense.

Sanaa a toutefois demandé aux rebelles chiites d'accepter six conditions pour un retour à la paix.

«Le gouvernement est prêt à cesser les opérations militaires à Saada si les Houthis (rebelles) s'engagent à commencer par appliquer les six points annoncés précédemment par le gouvernement, dont l'engagement à ne pas agresser le territoire saoudien et la libération sans retard des détenus yéménites et saoudiens», a indiqué le Conseil de défense nationale dans un communiqué.

Cette instance réunit les plus hautes autorités de sécurité du pays et supervise l'offensive contre les rebelles dans le nord depuis qu'elle a été déclenchée le 11 août dernier.

Six et pas cinq

Dans le cas d'une acceptation des rebelles des six points «le gouvernement ne verra pas d'inconvénient à un arrêt des opérations militaires selon une procédure bien définie de nature à prévenir la reprise des hostilités, à rétablir la paix, à assurer le retour des déplacés dans leurs villages et à reconstruire ce qui a été détruit par la rébellion», a ajouté le communiqué.

Dans la matinée, une source gouvernementale avait rejeté l'offre de paix formulée par le chef des rebelles, Abdel Malek al-Houthi samedi, arguant qu'il avait ignoré le sixième point qui les engage à ne pas attaquer le territoire saoudien.

Dans un message, le chef rebelle avait renouvelé son «acceptation des cinq points (du gouvernement pour mettre un terme au conflit), mais après l'arrêt de l'agression».

24 rebelles tués

Sur le terrain, les combats continuaient: vingt-quatre rebelles chiites zaïdites ont été tués lors d'affrontements dans le nord du Yémen avec l'armée, a affirmé dimanche le ministère de la Défense.

Selon le site internet de ce ministère, le chef rebelle Qaed Abou Malek, «responsable de l'entraînement des éléments terroristes», et 20 de ses partisans ont été tués dans la région d'al-Safia près de Saada, à 240 km au nord de Sanaa. Trois autres rebelles ont été tués sur un autre front de la région de Saada, a indiqué ce ministère sur son site 26 septembre.net.

Des sources militaires ont de leur côté rapporté que des affrontements avaient opposé l'armée et les rebelles dans la nuit de samedi à dimanche sur trois fronts autour de Saada, alors que l'aviation poursuivait ses sorties au-dessus de la région.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!