Rio: Sanctionné pour avoir brandi le drapeau russe
Actualisé

RioSanctionné pour avoir brandi le drapeau russe

Un Biélorusse a provoqué l'ire des instances paralympiques lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux.

1 / 74
Tyrone Pillay, médaillé de bronze au lancer du poids, a reçu les excuses de la South African Airways après un incident en cabine. (21 septembre 2016)

Tyrone Pillay, médaillé de bronze au lancer du poids, a reçu les excuses de la South African Airways après un incident en cabine. (21 septembre 2016)

Keystone
Rendez-vous à Tokyo en 2020 pour les prochains Jeux olympiques et paralympiques. (Dimanche 18 septembre 2016)

Rendez-vous à Tokyo en 2020 pour les prochains Jeux olympiques et paralympiques. (Dimanche 18 septembre 2016)

Keystone
La flamme olympique s'est finalement éteinte à Rio. (Dimanche 18 septembre 2016)

La flamme olympique s'est finalement éteinte à Rio. (Dimanche 18 septembre 2016)

AFP

Le Comité paralympique international (IPC) a annoncé jeudi avoir sanctionné un Biélorusse qui avait brandi un drapeau de la Russie mercredi à la cérémonie d'ouverture des Jeux paralympiques de Rio. La Russie a été exclue de la compétition en raison du scandale de dopage d'Etat.

L'homme que l'on aperçoit sur les images, défilant à l'arrière de la délégation en tenant entre ses bras un drapeau de la Russie, n'est pas un athlète mais un ami du président du Comité paralympique biélorusse, selon l'IPC.

«En plus de l'annulation de l'accréditation de la personne qui a tenu le drapeau, nous allons avoir une conversation avec le Comité paralympique de la Biélorussie pour lui rappeler les règles et le fait que les manifestations politiques ne sont pas autorisées aux Jeux paralympiques», a déclaré le porte-parole de l'IPC, Craig Spence.

Début août, le Comité a décidé d'exclure toute la délégation russe en raison d'un vaste scandale de dopage. Le Tribunal arbitral du sport a ensuite rejeté l'appel de la Russie, tandis que le président Vladimir Poutine dénonçait une décision «en dehors de toute justice, morale et humanité».

En signe de protestation, la Russie organise jusqu'à vendredi des Jeux paralympiques parallèles avec les mêmes récompenses pour ses athlètes que s'ils étaient à Rio de Janeiro. Les Jeux paralympiques, qui se sont ouverts mercredi dans la mégapole brésilienne, vont durer jusqu'au 18 septembre. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion