Actualisé 24.03.2015 à 22:46

Cuba-Etats-Unis

Sanctions levées contre des entreprises

Washington a levé mardi leurs sanctions contre une soixantaine d'entreprises et d'individus commerçant avec La Havane.

La plus grande partie de ces entités est installée hors de l'île communiste, notamment à Panama, ou opèrent des navires battant pavillon de complaisance.

Elles sont actives entre autres dans les secteurs du tourisme, de l'agriculture et de la pêche, selon le département du Trésor américain.

La liste a été publiée par l'OFAC (Office of Foreign Assets Control) chargé de sanctionner les entreprises faisant commerce avec des pays placés sous embargo américain. Cuba est placé sous embargo total par les Etats-Unis depuis 1962.

Traditionnellement, les entreprises américaines ne sont pas autorisées à entrer en affaires avec les individus et entités sanctionnées par le trésor. Cette annonce intervient en plein réchauffement diplomatique américano-cubain.

Trois réunions

Des diplomates des deux pays se sont rencontrés pour une troisième réunion il y a une dizaine de jours à La Havane et ont convenu à cette occasion de «maintenir leur communication à l'avenir», selon un communiqué du ministère cubain des Affaires étrangères.

Cette troisième réunion faisait suite à deux sessions de pourparlers tenues en janvier à La Havane et en février à Washington, dans la foulée de l'annonce historique le 17 décembre du rapprochement entre Cuba et les Etats-Unis.

Le président américain Barack Obama souhaite la réouverture d'ambassade dans les deux capitales avant le sommet des Amériques à Panama les 10 et 11 avril. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!