Ville de Genève: Sandrine Salerno défend l'extension de l'OMC

Actualisé

Ville de GenèveSandrine Salerno défend l'extension de l'OMC

La conseillère administrative de la Ville de Genève Sandrine Salerno est favorable à l'extension de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Défendre ce projet, c'est défendre Genève, a-t-elle déclaré dans une interview parue samedi dans Le Temps.

La Ville de Genève disposera de servitudes et des passages publics seront aménagés, a relevé la magistrate, responsable des finances municipales. «Des parcours piétonniers aussi directs que possible permettront de relier le Jardin botanique et le lac.» L'accès au parc Barton sera préservé.

Pour Mme Salerno, Genève se doit de conserver l'OMC sur son sol. Cette institution internationale compte parmi les plus importantes, avec 750 emplois. Sans les organisations internationales, Genève ne disposerait pas de certaines infrastructures, ni de son aura à l'étranger. Or, «leur présence n'est pas acquise pour l'éternité.»

Le conseil municipal de la Ville de Genève doit se prononcer la semaine prochaine sur le projet d'extension de l'OMC. Le parti SolidaritéS, qui s'oppose à cet agrandissement, menace de lancer un référendum. (ats)

Ton opinion