Genève: Sanofi-Aventis supprime 40% de ses effectifs
Actualisé

GenèveSanofi-Aventis supprime 40% de ses effectifs

La filiale suisse de la société pharmaceutique Sanofi-Aventis, basée à Meyrin (Genève), licencie 40% de ses employés d'ici 2012.

La perte de plusieurs brevets, la baisse des prix des médicaments en Suisse et la force du franc expliquent ce redimensionnement.

Sur 200 postes, 80 collaborateurs sont concernés. «Les licenciements seront étalés jusqu'en 2012», a précisé à l'ATS le directeur des affaires publiques de la filiale suisse de Sanofi- Aventis, Jacques Weldmann, confirmant une information du site internet de «L'Hebdo».

Un plan social a été mis sur pied. Des collaborateurs ont pu être repris par le groupe à l'étranger. En raison de ce redimensionnement, la société devra déménager à terme dans un bâtiment plus petit dans la région genevoise.

Plusieurs facteurs

Plusieurs facteurs se conjuguent, a expliqué Jacques Weldmann. Les pressions politiques sur les prix des médicaments en Suisse rendent le marché suisse moins intéressant. «Le franc fort n'arrange rien», a-t-il ajouté.

En outre, la perte de plusieurs brevets arrivant à terme en faveur de génériques a influencé les résultats de la filiale suisse du groupe pharmaceutique français. Sanofi-Aventis a un chiffre d'affaires de 40 milliards de francs au niveau mondial. En Suisse, il a vendu pour environ 200 millions de francs de médicaments l'an dernier.

(ats)

Ton opinion