Sans Blocher, Couchepin souhaite un Conseil fédéral plus critique
Actualisé

Sans Blocher, Couchepin souhaite un Conseil fédéral plus critique

L'éviction de Christoph Blocher obligera le Conseil fédéral à être plus critique en matière de dépenses, estime Pascal Couchepin.

Si l'UDC va accentuer son opposition sur certains points, le futur président de la Confédération avoue toutefois ne pas craindre de blocage.

La nouvelle conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf n'est en aucun cas la créature des partis de la gauche et du PDC, ajoute Pascal Couchepin dans une interview parue samedi dans «24 Heures» et «La Tribune de Genève».

«C'est une forte personnalité, et personne au Conseil fédéral ne se réjouissait de devoir aller la consulter en sa qualité de présidente de la Conférence des directeurs cantonaux des finances», précise le ministre de l'intérieur. (ats)

Ton opinion