Coupe du monde de fond: Sans Cologna, les Suisses restent dans l'ombre
Actualisé

Coupe du monde de fondSans Cologna, les Suisses restent dans l'ombre

En l'absence de Dario Cologna, les Suisses ont tous été éliminés en quarts de finale du sprint en skating de Coupe du monde à Moscou.

Avec quatre Suisses qualifiés pour les quarts (Jöri Kindschi, Eligius Tambornino, Martin Jäger et Christoph Eigenmann) ainsi qu'une Suissesse (Laurien Van der Graaf), Swiss-Ski pouvait espérer marquer ce jour d'une pierre blanche. Mais les espoirs se sont envolés en quarts, où les Helvètes, souvent bien partis pourtant, n'ont pas eu le coup de rein décisif dans les derniers hectomètres.

Les Russes n'ont guère eu plus de succès. Avec huit hommes en quarts, il pouvaient rêver d'un «carton». Mais aucun d'entre eux n'a fini sur le podium de la course masculine. Le Suédois Teodor Peterson (23 ans) a signé son premier succès individuel sur le circuit. Peterson s'est imposé avec 0''2 d'avance sur le Canadien Devon Kershaw et 0''7 sur le Norvégien Anders Gloeersen.

Chez les dames, Justyna Kowalczyk a remporté son premier succès en sprint en style libre, devant les Russes Anastasia Dotsenko et Natalia Korosteleva. La Polonaise en profite pour ravir à la Norvégienne Marit Björgen, absente à Moscou, le dossard rouge de leader du général, avec 38 points d'avance. Après un début de saison cahin-caha, Kowalczyk, portée par sa troisième victoire au Tour de Ski, n'en finit plus de dominer.

Eliminée en quarts comme ses compatriotes, Laurien Van der Graaff, 10e de la Coupe du monde de sprint avant cette épreuve, n'a pas affiché le punch qui lui avait permis le mois dernier de faire une entrée remarquée parmi l'élite de la spécialité.

Cologna sans souci

Cologna a d'autant plus aisément pu faire l'impasse sur ce rendez-vous moscovite qu'il a désormais la voie libre pour le général de la Coupe du monde. Son seul rival important, Petter Northug, a en effet tiré un trait sur ce classement. Après sa décevante 10e place le week-end passé sur l'épreuve populaire italienne de la Marcialonga (sur 70 km), le Norvégien a annoncé qu'il ne disputerait plus qu'une seule course ces quatre prochaines semaines, le 30 km de Nove Mesto (Tch). Le Scandinave désire se préparer au mieux pour la traditionnelle Vasaloppet le 4 mars, son grand objectif.

Cologna, qui compte 293 points d'avance sur lui, n'a donc plus guère de souci à se faire pour la défense de son gros globe de cristal. Il s'achemine vers un troisième sacre, même si lui aussi a choisi de renoncer également aux courses de Rybinsk (Rus) ce week-end. Le froid sibérien annoncé dans cette région située à 320 km au nord-est de Moscou, avec des températures de - 20 degrés voire moins, avait déjà dissuadé les Allemands ainsi que les Suédois à faire le voyage. (ats)

Ton opinion