Actualisé 11.07.2007 à 08:01

Sans foi ni loi, Faithless atomise le Strav'

Première grosse soirée, après celle des Beastie Boys, au Montreux Jazz. Faithless a attiré la foule qui ne s'est pas déplacée pour rien. L'ensemble britannique a offert près de deux heures de concert endiablé à des fans insatiables.

La prestation de Faithless, mardi soir au Jazz, a tordu le cou à une rumeur: la trip-hop peut être instrumentale, voire expérimentale. Dans une salle surchauffée comme jamais depuis le début du festival par un public venu expressément pour cela, l'ensemble "so british" a offert un spectacle de création inoubliable. Un Lightshow virevoltant. Un fond sonore tonitruant. Des déambulations enivrantes. Et un touché étonnant. Faithless n'a pas eu besoin de prouver la maîtrise de son art. Il est, et reste, un groupe à nul autre pareil qui prend aux tripes et rend la monnaie de sa pièce aux amateurs, qui n'en demande pas tant, et aux passionnés qui restent sur leur faim. "A quand la prochaine sortie public de nos héros?"

Dominique Botti

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!