09.04.2020 à 06:20

États-Unis

Sans le savoir, il filme son assassin sur Facebook Live

Un jeune homme a été abattu tôt samedi matin chez lui à Baltimore. Il retransmettait en direct sur les réseaux sociaux une petite fête, quand un inconnu s'est introduit dans sa propriété.

de
joc

Un Américain de 24 ans a été tué par balle dans la nuit de vendredi à samedi, dans une propriété louée pour une courte durée à Baltimore (Maryland). Comme il le faisait régulièrement, Ernest Wilson III avait invité une petite dizaine de personnes et retransmettait la fête en direct sur Facebook. Précisons que le Maryland est l'un des nombreux États américains à avoir décrété le confinement et à interdire les rassemblements de plus de dix personnes.

Pendant cette soirée, le jeune homme a posté plusieurs vidéos tournées en direct, encourageant ses contacts à venir le rejoindre, écrit le «Baltimore Sun». Dans l'une d'elles, il indique qu'il fait payer l'entrée 5 dollars mais qu'il ne révélera pas publiquement l'emplacement de la fête, s'agissant d'un «événement privé». Dans la dernière vidéo publiée par l'Américain, toutes les lumières sont éteintes et le petit groupe est en pleine partie de cache-cache.

«Ça ne peut pas être un de mes amis»

On peut ensuite voir Ernest se rendre à l'extérieur de la maison pour trouver des gens cachés. C'est à ce moment-là qu'il remarque qu'un inconnu est en train d'escalader la barrière de la propriété. «C'est qui ça, bor***? Ça ne peut pas être un de mes amis», s'exclame-t-il en filmant l'individu. On entend ensuite l'intrus ordonner à l'organisateur de la fête de se mettre «à terre», et la diffusion s'interrompt abruptement.

Selon la police, deux individus se sont introduits dans la maison en annonçant qu'il s'agissait d'un cambriolage et ont abattu le jeune homme. Deem Monroe, qui a participé à la fête mais qui était déjà rentrée au moment du drame, confie qu'Ernest était son meilleur ami et qu'il faisait rire tout le monde. Elle ajoute que le jeune homme avait organisé sa petite fête à la dernière minute et que l'ambiance était excellente. «Quand je suis partie, nous nous sommes pris dans les bras et ensuite j'ai appris qu'il s'était fait tirer dessus et qu'il était mort», résume l'Américaine de 24 ans.

Aucune arrestation n'a été annoncée. L'enquête suit son cours et un appel à témoins à été lancé.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!