Turquie: Sans les cris de sa femme, il aurait été emporté par la boue

Publié

TurquieSans les cris de sa femme, il aurait été emporté par la boue

Des inondations ont touché le nord-est de la Turquie en milieu de semaine. Une vidéo filmée un peu au hasard illustre l’importance des précipitations.

par
cga

Une femme a sauvé la vie de son mari alors que celui-ci regardait la montée des eaux devant sa maison. Le 14 juillet dernier, Mehmet Bostanci est allé inspecter les dégâts causés dans son jardin par les crues consécutives à de fortes pluies tombées dans la région de Madenli, au nord-est de la Turquie, non loin de la frontière avec l’Arménie.

Dans une vidéo , filmée par sa femme Nezahat et partagée sur les réseaux sociaux, on voit Mehmet debout dans le chemin devant la maison du couple. A cet instant, l’eau s’écoule sur la route sans que cela ne mette en danger le mari.

«On a rien vu venir»

Nezahat Bostanci, femme de Mehmet

Mais quelques secondes plus tard, Nezahat se rend compte qu’une coulée de boue jaillit du haut de la pente et crie à son mari de rentrer dans la maison pour se protéger. Au vu du torrent d’eau boueuse qui déferle, Mehmet aurait sans doute été emporté par les flots. Sa puissance emporte notamment des dizaines de troncs d’arbres.

Nezahat a raconté à l’agence de presse turque Anadolu qu’elle filmait la séquence pour montrer les conditions météorologiques à sa famille, qui vit à Istanbul. «Je suis heureuse que mon mari soit sain et sauf mais nous avons eu très peur. Nous n’avons rien vu venir.» . Les inondations ont fait deux morts et 10 blessés.

Ton opinion

5 commentaires