Europa League: Sans public, mais avec cœur
Actualisé

Europa LeagueSans public, mais avec cœur

Le FC Bâle a réalisé une superbe opération en gagnant 3-0, jeudi, en quarts de finale aller de l'Europa League.

par
Marc Fragnière
Bâle
L'Argentin Delgado a inscrit un doublé pour le FC Bâle.

L'Argentin Delgado a inscrit un doublé pour le FC Bâle.

Devant des sièges vides, mais sous les encouragements des irréductibles de la Müttenzer­kurve massés à l'extérieur de leur virage, les Rhénans ont pris une jolie option sur les ­demi-finales. Murat ­Yakin a une fois de plus trouvé la pa­rade pour permettre au FCB de s'illustrer sur le plan européen, malgré de nombreuses absences. Face à des Espagnols privés de Senderos dès la 25e (blessure), les champions de Suisse en titre ont fait l'essentiel du jeu en première période. Alliant ri­gueur et discipline, ils ont aussi su témoigner de la créativité revendiquée par leur coach. En l'absence conjuguée de Streller et de Sio, Delgado a endossé le rôle de l'artificier.

Le No 10 s'est fendu d'un doublé en quatre minutes. En deuxième mi-temps, ses coéquipiers se sont chargés de préserver cet avantage en tuant dans l'œuf la plupart des actions valenciennes, avec un pressing très haut. Et lorsque les Espagnols parvenaient à se déployer, ils péchaient à la conclusion. Vargas et Joao Pereira ont manqué d'un cheveu la réduction du score (50e). Cinq minutes plus tard, c'était au tour de Sommer d'opposer son veto à une tête de Vargas. Enfin, le Chilien s'est emmêlé les crampons (78e), avant que Sommer ne réalise un exploit devant lui à la 89e.

Pas sûr que Valence se montre aussi fébrile jeudi prochain. Quant au FC Bâle, il devra peut-être composer sans Schär, sorti à la 68e en se tenant la cuisse droite.

Bâle - Valence 3-0 (2-0)

Parc St-Jacques. 350 spectateurs (match à huis clos). Arbitre: Atkinson (Ang). Buts: 34e Delgado 1-0. 38e Delgado 2-0. 91e Stocker 3-0.

Bâle: Sommer; Ph. Degen (46e Frei), Schär (72e Embolo), Sauro, Aliji; Xhaka, Serey Die, Diaz; D. Degen, Delgado (58e Elneny), Stocker.

Valence: Pereira, Senderos (25e Barragan), Mathieu, Bernat; Feghouli, Keita, Parejo, Cartabia (70e Piatti); Alcacer, Vargas.

Notes: Bâle sans Suchy, Sio (suspendus), Streller, Ivanov, Adili, Arlind Ajeti, Voser, Safari (blessés) ni Callà (pas qualifié), Valence sans Diego Alves, Ruiz, Ricardo Costa (blessés) ni Fuego (suspendu). 21e Senderos sort sur blessure. 72e Schär sort sur blessure. Avertissements: 13e Serey Die. 19e Senderos. 76e Embolo.

Murat Yakin, entraîneur du FC Bâle: «L’équipe sait très bien qu’il y a encore un match retour. C’était dur sans nos fans. On a besoin d’eux. On les a entendus derrière nous, sur les actions et sur les goals. Il n’y a peut-être que Mathias Delgado qui aime jouer sans public (rires). Non, je plaisante. Mais je suis content pour Mati que ses efforts aient enfin été couronnés de succès. On a pu constater ce soir, que malgré les absences, avec Delgado, Diaz et Serey Die, on possède des joueurs capables de tenir le milieu de terrain. Au niveau de mon effectif, on continue d’encaisser des coups. Ainsi, j’ai sorti Philipp Degen parce qu’il avait un problème musculaire depuis quelques minutes. On en saura un peu plus sur la gravité de sa blessure demain. Mathias Delgado a été également remplacé parce qu’il a reçu un coup sur le pied. Quant à Fabian Schär, il souffrait d’une cuisse. J’espère que tout le monde sera de nouveau rapidement opérationnel».

Seydou Keita, milieu de terrain de Valence CF: «On a très mal joué en première mi-temps et on l’a payé cash en encaissant deux goals. Ensuite, on a élevé notre niveau, mais sans succès. Le troisième goal en contre nous a vraiment fait très mal. Remonter trois buts, ce sera très dur, mais pas impossible. J’y crois encore. Personnellement, je n’ai pas été surpris par le niveau des Bâlois. On sait que cette équipe est habituée à jouer des matches européens et à se mesurer aux grandes formations de Champions League. On ne l’a pas prise à la légère, en se disant que ce n’était qu’une équipe suisse».

Parfait.

Une transversale de ­Serey Die pour Philipp Degen dans le couloir droit a pris à contre-pied l’alignement valencien à la 34e. Le latéral a pu servir Diaz, qui a joué le une-deux. Degen a prolongé pour Delgado. Des 18 mètres, l’Argentin a envoyé un obus imparable pour le 1-0. Le même Delgado a signé le doublé quatre minutes plus tard. Un bon pressing de Stocker et Xhaka sur Joao Pereira a permis à l’international suisse de centrer au 2e poteau pour l’Argentin, qui a fait bon usage du ballon. Contre le cours du jeu, Stocker a alourdi l’addition,

d’un lob ­subtil à la 91e minute.

Ton opinion