Chine: Sans scan du visage, pas de nouveau téléphone!
Actualisé

ChineSans scan du visage, pas de nouveau téléphone!

La reconnaissance faciale à laquelle sont soumis les Chinois désireux d'acheter un nouveau téléphone portable est censée mieux contrôler le cyberespace.

par
lvb
La reconnaissance faciale est censée permettre de mieux contrôler le cyberespace.

La reconnaissance faciale est censée permettre de mieux contrôler le cyberespace.

DR

Désormais, les Chinois qui achètent un portable en magasin doivent accepter de se laisser prendre en photo. Leurs données seront alors gardées comme correspondant au numéro de leur téléphone. Pour le Gouvernement chinois, cette directive publiée en septembre va permettre de contrôler davantage le cyberespace et «préserver les droits légitimes et les intérêts des citoyens».

Contrôler le cyberespace et les utilisateurs

De leur côté, de nombreux utilisateurs craignent que, ainsi enregistrées, leurs données biométriques puissent être transmises ou vendues à d'autres entités. «Du contrôle, et encore plus de contrôle», écrivait un utilisateur sur Weibo, l'équivalent chinois de Twitter. Le site en question a d'ailleurs lui aussi l'obligation d'enregistrer l'identité réelle de ses utilisateurs depuis 2012. Car le gouvernement chinois surveille de plus en plus étroitement les réseaux sociaux pour, dit-il, «promouvoir un développement sain et ordonné d'Internet et protéger la sécurité de l'Etat et l'intérêt public».

En Chine, la reconnaissance faciale est une technologie de plus en plus utilisée pour la sécurité, mais également pour des usages plus courants, notamment aux caisses des magasins. Le pays a récemment connu ses premiers procès suite à l'usage de cette technologie. En novembre, un professeur a ainsi attaqué la direction d'une réserve d'animaux à Hangzhou, non loin de Shanghaï, qui exigeait une identification par reconnaissance faciale pour les visiteurs. (lvb/afp)

Ton opinion