Jeux paralympiques: «Sans Théo Gmür, le bilan serait sombre»
Actualisé

Jeux paralympiques«Sans Théo Gmür, le bilan serait sombre»

Avec ses trois médailles d'or, le Valaisan a clairement sauvé le bilan suisse à Pyeongchang.

1 / 26
Après la descente samedi et le super-G dimanche, le skieur de Nendaz a remporté mercredi le géant des Jeux paralympiques.(Mercredi 14 mars 2018)

Après la descente samedi et le super-G dimanche, le skieur de Nendaz a remporté mercredi le géant des Jeux paralympiques.(Mercredi 14 mars 2018)

Keystone
Théo Gmür reçoit sa médaille d'or de la descente (Samedi 10 mars 2018).

Théo Gmür reçoit sa médaille d'or de la descente (Samedi 10 mars 2018).

Keystone
La joie du Valaisan Théo Gmür après sa médaille d'or en descente (Samedi 10 mars 2018).

La joie du Valaisan Théo Gmür après sa médaille d'or en descente (Samedi 10 mars 2018).

kein Anbieter

La Suisse quitte les Jeux paralympiques de Pyeongchang avec trois médailles, toutes en or et gagnées par Théo Gmür. La cheffe de mission Luana Bergamin a cependant tiré un bilan mitigé de ces Jeux.

L'objectif avait été fixé à trois médailles, soit une de plus qu'à Sotchi en 2014. «Le but a été atteint, et c'est d'autant plus beau qu'il s'agit de trois médailles d'or», a déclaré la Grisonne.

Le Valaisan Théo Gmür (22 ans), vainqueur de la descente, du super-G et du géant, a été le grand personnage de ces joutes, et pas seulement du côté suisse. «Théo s'est bien préparé et il a su encore progresser après déjà une excellente saison. Sans lui, le bilan serait sombre», a expliqué Luana Bergamin.

«D'autres athlètes pouvaient prétendre à un podium, mais ils sont restés en deçà des espérances. Les routiniers aussi, et il faudra procéder à une analyse avec eux orientée vers l'avenir», a encore dit la cheffe de mission suisse. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion