Coupe sud-américaine: Sao Paulo gagne sous la menace
Actualisé

Coupe sud-américaineSao Paulo gagne sous la menace

L'édition 2012 de la Coupe sud-américaine fera date, Sao Paulo a remporté l'épreuve mercredi, au terme d'une finale retour interrompue à la mi-temps (2-0) contre l'équipe argentine de Tigre.

La finale de la Coupe sud-américaine a tourné au vinaigre.

La finale de la Coupe sud-américaine a tourné au vinaigre.

Selon le joueur de Tigre Lucas Orban, la police serait entrée dans le vestiaire à la mi-temps et aurait menacé un joueur avec une arme à feu. «Les agents de la sécurité de Sao Paulo sont entrés, nous ont tapés avec des bâtons, ont sorti un revolver et l'ont pointé sur le gardien de but Damian Albil et puis la police est venue et a recommencé à nous taper», a déclaré Orban.

Le milieu de terrain de Tigre Martin Galmarini a affirmé lui aussi que «tout le monde était armé» et que les agents de la sécurité de Sao Paulo attendaient les joueurs de son équipe à l'entrée des vestiaires et «nous ont menacés avec des armes».

L'un des responsables de la police militaire brésilienne, le commandant Gonzaga, a nié ces affirmations. «Personne n'était armé», a-t-il assuré aux medias brésiliens. Selon lui, quand la police est intervenue, «la bagarre était générale entre la sécurité de Sao Paulo, les joueurs et l'encadrement de Tigre. Personne n'était armé. Il y a eu des blessés des deux côtés».

L'arbitre chilien Enrique Osses a définitivement interrompu le match devant le refus des Argentins de reprendre la partie après la pause et la Confédération sud-américaine (Conmebol) a remis le trophée du vainqueur à Sao Paulo. (ats)

Ton opinion