Angleterre: Saoule, elle laisse son bébé griller au soleil

Actualisé

AngleterreSaoule, elle laisse son bébé griller au soleil

Un nourrisson a été hospitalisé avec de très violents coups de soleil subis sur une plage de Brighton dimanche dernier. Sa mère était ivre après avoir bu une bière.

par
duf
En état d'ivresse, Anna Baboy est emmenée par la police avec son fils brûlé de cinq mois, Cosmo. (www.thesun.co.uk)

En état d'ivresse, Anna Baboy est emmenée par la police avec son fils brûlé de cinq mois, Cosmo. (www.thesun.co.uk)

«Elle n'a bu qu'une canette de bière, qui lui est montée à la tête. Elle sait que c'était mal de laisser [le bébé] découvert, mais c'était un moment de folie et elle le regrette amèrement.» C'est en ces termes que Chris Wilson, père de famille anglais de 34 ans, a tenté de défendre son épouse de 29 ans, Anna Baboy, coupable d'avoir laissé carboniser leur enfant au soleil. Le tabloïd britannique The Sun a révélé l'affaire.

Il faisait chaud sur la plage de Brighton (Sussex), dimanche dernier. Le soleil cognait et le mercure affichait 27°C. Anna avait décidé de profiter de ce climat pour sortir avec des amis et son fils de cinq mois, Cosmo.

«Elle voulait faire des pâtés de sable avec son bébé pour la première fois», explique son mari. Très vite, la situation a viré au drame. «Votre bébé brûle!», ont alors lancé des observateurs alarmés. Ignorant ces avertissements, Anna n'a pas pris la peine de recouvrir le corps dénudé de Cosmo, pour le protéger des rayons agressifs. Conséquence terrible, le bébé souffre de brûlures sur 40% de son corps.

Suite à l'appel de témoins, la police est finalement intervenue pour emmener mère et fils rapidement à l'hôpital. Anna Baboy semblait être en état d'ivresse.

Insistant sur le fait de n'avoir consommé qu'une seule bière, celle-ci était apparemment «mortifiée» par ce drame et a «versé des seaux de larmes». «Les gens disent qu'Anna est une mauvaise mère», regrettait le père Chris Wilson. «Bien sûr, nous regrettons profondément ce qui s'est passé, mais elle n'était pas en train de se bourrer la gueule! Elle n'a pas quitté la maison (ndlr: où l'enfant récupère actuellement) depuis et passe tout son temps à aider notre fils à guérir.»

Le couple a supplié les services sociaux de ne pas lui retirer la garde de Cosmo. Chris et Anna ont ainsi choisi d'offrir leur pleine coopération aux autorités qui enquêtent sur le drame.

Ton opinion