Ski alpin - Roger Federer a porté chance aux Françaises à Lenzerheide

Publié

Ski alpinRoger Federer a porté chance aux Françaises à Lenzerheide

Le Bâlois était présent ce week-end dans les Grisons où il a pu féliciter ce dimanche Tessa Worley, victorieuse du géant, un jour après le succès de sa compatriote Romane Miradoli samedi dans le super-G. Michelle Gisin finit 5e.

par
Christian Maillard
Après Romane Miradoli samedi, c’était au tour de Tessa Worley de briller ce dimanche à Lenzerheide, portée en triomphe par tout le clan tricolore.

Après Romane Miradoli samedi, c’était au tour de Tessa Worley de briller ce dimanche à Lenzerheide, portée en triomphe par tout le clan tricolore.

Getty Images


Comme la veille, Roger Federer a fait le buzz à Lenzerheide. Le tennisman bâlois qui habite à quelques mètres de la ligne d’arrivée de la piste, a plongé dans un joli bain de foule, offrant de nombreux selfies à tous ses admirateurs et toutes ces skieuses qui ont vécu un rêve. Mais l’ex-No un mondial est surtout venu, avec plein d’admiration, féliciter toutes ces «géantes» du cirque blanc, à commencer par Tessa Worley, victorieuse dans les Grisons de son 16e succès en Coupe du monde, son 16e dans sa grande spécialité.

Roger Federer a fait le buzz dans les Grisons.

Roger Federer a fait le buzz dans les Grisons.

Getty Images

Après Romane Miradoli, qui s’était adjugé le super-G samedi, c’est donc une nouvelle skieuse française qui a brillé sur cette piste aussi belle qu’exigeante. «J’ai tout de suite eu un bon feeling ici, surtout avec ce public», a déclaré la «puce» du Grand-Bornand, 32 ans, qui avait manqué ses Jeux olympiques à Yanqing. Elle a réussi une seconde manche quasi parfaite pour s’imposer devant Federica Brignone et Sara Hector. Et de rêver encore du petit globe de cristal de la spécialité alors qu’il reste deux géants au programme: le premier la semaine prochaine à Åre et le second chez elle à Courchevel.

‹‹J’ai tout de suite eu un bon feeling ici, surtout avec ce public.››

Tessa Worley, victorieuse du géant, son 16e en Coupe du monde

C’est toutefois toujours la championne olympique suédoise de Pékin, qui avait découpé la première manche comme elle l’avait souvent fait cet hiver dans cette discipline, qui conserve le dossard rouge, malgré son troisième rang. Or avec un écart de 55 points entre les deux skieuses, la lutte s’annonce de toute beauté. D’autant plus que Mikaela Shiffrin, quatrième ce dimanche à Lenzerheide, est toujours capable, elle aussi, de gros coups d’éclat.

Mais pour l’Américaine, qui a oublié ses Jeux complètement ratés, c’est surtout le général qui l’intéresse. Avec la sortie de piste de Petra Vlhova dans les Grisons, elle a réalisé une superbe affaire puisqu’elle compte dorénavant 117 points d’avance sur la Slovaque à six courses de la fin.

Lara Gut-Behrami souffrante

En l’absence de Lara Gut-Behrami, qui a préféré renoncer à ce géant après l’échauffement, fatiguée et ressentant une douleur à un genou ainsi qu’au dos, c’est Michelle Gisin, la championne olympique du combiné, qui est la meilleure des Suissesses. Celle qui avait terminé troisième du géant de Courchevel en décembre, finit cinquième, juste derrière Shiffrin, après un second parcours superbe d’aisance.

Tout comme Wendy Holdener (8e) et Camille Rast (12e), elles ont eu droit à l’accolade de Roger Federer qui aura vraiment porté bonheur aux Françaises ce week-end.

Ton opinion