Patinage artistique: Sarah Meier 6e à Pékin

Actualisé

Patinage artistiqueSarah Meier 6e à Pékin

Sarah Meier peut déjà préparer la deuxième partie de saison. La Zurichoise a pris une décevante 6e place à la Coupe de Chine à Pékin et n'a quasiment plus aucune chance de se qualifier pour la finale du Grand Prix à mi-décembre à Goyang (CdS).

Les Championnats d'Europe à Helsinki (19-25 janvier 2009) et les Mondiaux à Los Angeles (23-29 mars) constitueront plus que jamais l'objectif de Sarah Meier, qui aura bien besoin des semaines à venir pour affiner ses programmes.

Par rapport au programme court de jeudi, l'élève d'Eva Fehr a gagné un rang à Pékin, aux dépens de l'Américaine Katrina Hacker. Sans convaincre toutefois. Certes, elle a paru plus à l'aise dans l'interprétation de la musique classique de son libre que pour la samba de son programme court. Sur le plan technique en revanche, elle s'est retrouvée souvent en surrotation et a retourné trois de ses sauts (»step-out»). Elle n'a aussi fait qu'un double salchow au lieu du triple prévu.

Avec un total de 142,31 points, la fille de Bülach est restée très loin de son record personnel (171,88) des derniers Mondiaux de Göteborg où elle avait pris la 6e place. Elle a aussi été nettement en retrait par rapport à sa première épreuve de la saison, il y a un mois au Trophée de Finlande. Sarah Meier se produira encore dans quinze jours à la Coupe de Russie à Moscou. Ces deux dernières saisons déjà, la Zurichoise avait peiné pour son premier Grand Prix, avant de monter en régime dès janvier.

Kim Yu-na est, elle, déjà parfaitement rodée. La prodige sud- coréenne de 18 ans s'est imposée pour la septième fois d'affilée en Grand Prix, affichant une vitesse de rotation et une fluidité époustouflantes. Avec 191,75 points, la protégée de Brian Orser a dominé la Japonaise Miki Ando, championne du monde en 2007, 2e avec 170,88. La médaillée de bronze des derniers Européens, la Finlandaise Laura Lepistö, a pris la 3e place (159,42).

Première pour Abbott

L'Américain Jeremy Abbott (23 ans), déjà en tête après le programme court, a fêté son premier grand succès grâce à une nouvelle prestation impeccable. Il a patiné son tango sans fausse note pour pulvériser sa meilleure marque avec 233,44 points. Il a précédé son compatriote Stephen Carriere (217,25) et le champion d'Europe, le Tchèque Tomas Verner (205,48). En grands progrès, Abbott n'avait fini que 11e aux Mondiaux de Göteborg en mars dernier.

(ats)

Ton opinion