Etats-Unis: Sarah Palin annonce une nouvelle révolution conservatrice
Actualisé

Etats-UnisSarah Palin annonce une nouvelle révolution conservatrice

L'ex-candidate à la vice-présidence Sarah Palin a estimé samedi que «l'Amérique est prête pour une nouvelle révolution», s'en prenant à son adversaire Barack Obama lors d'un rassemblement conservateur à Nashville, Tennessee.

Sous le nom de «tea party», le meeting faisait référence à un fait d'histoire, le rejet des impôts anglais par les premiers colons arrivés aux Etats-Unis. Le groupe de Mme Palin se veut un mouvement anti-establishment, opposé au «gros gouvernement».

«Ce mouvement est à propos du peuple» a martelé la candidate républicaine de 2008, devant une foule scandant: «Le gouvernement doit être au service du peuple».

S'appuyant sur les récents échecs des démocrates dans des scrutins locaux, un an après l'élection de Barack Obama, elle s'est interrogée sur le changement promis, en demandant à ses supporters si cela avait eu un effet pour eux. Et à propos du plan de relance, elle a lancé à ce public tout acquis: «Est-ce que cela vous a beaucoup stimulés?».

Elle a invoqué la liberté «donnée par Dieu», et qualifié son mouvement «frais, jeune et fragile» d'avenir de la politique américaine, en souhaitant s'appuyer sur les citoyens de terrain. D'après elle, «les deux machines politiques des partis sont mortes de peur». L'ancienne gouverneure de l'Alaska pourrait se présenter à la prochaine présidentielle comme indépendante.

Sarah Palin tarifie ses apparitions 100 000 dollars. L'accès à cette convention de trois jours revenait 549 dollars à ses partisans. (ap)

Ton opinion