Hockey - National League: Sarault: «Lausanne sera une équipe plus agressive»
Publié

Hockey - National LeagueSarault: «Lausanne sera une équipe plus agressive»

Le nouveau coach des Vaudois fera ses débuts ce soir, à Ambri. Le Québécois ne promet pas de révolution.

par
Grégory Beaud
Lausanne
Le technicien de Salaberry-de-Valleyfield espère davantage dengagement physique.

Le technicien de Salaberry-de-Valleyfield espère davantage dengagement physique.

Keystone/Jean-christophe Bott

Mercredi, la nouvelle a surpris. Le Lausanne HC a congédié son entraîneur, Dan Ratushny, en promouvant Yves Sarault, 44 ans, à sa place. L'ancien coach des juniors du club a ­dirigé jeudi son premier entraînement avec les «grands», à la veille de son coup d'essai à la barre d'une équipe d'adultes. Et cela ne semble pas l'empêcher de dormir.

Yves Sarault, que pouvez-­vous apporter à cette équipe?

Ce ne sont pas des changements radicaux qui seront opérés. Il y aura quelques évolutions au niveau des détails. Mais je ne pourrai pas trop en demander, vu le manque de temps. Aujourd'hui (ndlr: jeudi), lors de ce premier entraînement, j'ai vu de l'intensité et de l'enthousiasme.

Vous étiez un joueur plutôt rugueux. Votre LHC sera-t-il à cette image?

J'aimerais surtout voir une équipe avec de l'intensité, un rythme élevé et de la fluidité. Tout le monde m'a connu en tant que joueur. J'espère qu'avec moi, il y aura peut-être davantage d'engagement physique, tant en zone défensive qu'offensive.

Ces derniers temps, Joël ­Genazzi évoluait en attaque. Retrouvera-t-il sa place en défense?

Je pense que vous avez bien regardé l'entraînement (ndlr: il l'a positionné en défense). J'ai une bonne idée des qua­lités des uns et des autres après quatre années passées dans ce club.

Au moment de communiquer au sujet de votre arrivée, le LHC a parlé d'intérim. Souhaitez-vous rester plus longtemps?

Nous n'avons pas discuté d'une durée. L'important est de nous focaliser sur le premier match face à Ambri-­Piotta. A titre individuel, je compte saisir ma chance et je ne suis pas là pour une courte période uniquement. Mais je sais que la place chez les juniors élites est toujours là, au cas où le club nommerait quelqu'un d'autre. Je ne me mets pas de pression.

Ton opinion