Actualisé 26.06.2008 à 19:10

Sarko tranche dans la pub: la TSR réagit

La décision de Nicolas Sarkozy
de supprimer la pub des chaînes publiques aura des conséquences pour la TSR. Eclairage.

Le président français a tranché mercredi. Dès le 1er  janvier 2009, la publicité disparaîtra des chaînes de télévision publiques françaises. Entre 20 h et 6 h pour commencer, puis totalement au 1er décembre 2012. France Télévisions avancera donc ses prime times à 20 h 30 au lieu de 20 h 50. Reste à savoir si les deux chaînes privées M6 et TF1 vont également avancer les leurs. Et comment compte réagir la Télévision suisse romande. «Notre programmation sera peut-être modifiée dès le 1er janvier en raison de ces changements de prime times en France», explique Gilles Marchand, son directeur.

Pour compenser les pertes, Nicolas Sarkozy va faire payer les opérateurs de téléphonie mobile et fixe et les chaînes de télé privées. Décision qui a provoqué de vives réactions auprès de l'opposition, qui l'accuse de vouloir reprendre en main la télévision publique. «Je me demande si ces mesures compensatoires seront réalisables. Ce qui est sûr, c'est que cette décision n'est pas pertinente pour le marché suisse. J'imagine mal demander à Swisscom de contribuer à notre financement!», souligne le boss de la TSR.

Pour élargir un budget qui stagne en raison de l'impossibilité d'augmenter les fenêtres publicitaires ainsi que la redevance, Gilles Marchand imagine l'arrivée de nouvelles interfaces publicitaires, comme les différents sites internet de la SSR.

Caroline Goldschmid

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!