Iran: Sarkozy dénonce «l'ampleur de la fraude»
Actualisé

IranSarkozy dénonce «l'ampleur de la fraude»

Le président français Nicolas Sarkozy a dénoncé «l'ampleur de la fraude» lors de la présidentielle en Iran et estimé proportionnelle la «violence de la réaction» lors des manifestations au cours desquelles sept civils ont été tués après la réélection de Mahmoud Ahmadinejad.

«L'ampleur de la fraude est proportionnelle à la violence de la réaction», a déclaré M. Sarkozy à des journalistes à Libreville en marge des obsèques du président gabonais Omar Bongo Ondimba.

«Ces élections sont une exécrable nouvelle (...) Le peuple iranien mérite autre chose», a-t-il poursuivi en se déclarant «préoccupé par la situation en Iran».

Les partisans de Mir Hossein Moussavi, principal rival du président ultraconservateur, contestent la réélection de M. Ahmadinejad le 12 juin avec 63% des voix et manifestent depuis à Téhéran.

«C'est un drame mais ce n'est pas que négatif d'avoir un vrai mouvement d'opinion qui essaye de se décadenasser», a encore dit le président français.

Dans les manifestations sept civils ont été tués, selon la radio officielle Radio Payam. (afp)

Ton opinion