Séduction: Sarkozy ferait tomber la cote de la langue française
Actualisé

SéductionSarkozy ferait tomber la cote de la langue française

Détrônés par les Irlandais, les Français devront trouver de nouvelles qualités pour séduire à l'étranger. Nicolas Sarkozy serait en partie responsable de cette dégringolade. Aujourd'hui, les femmes craquent pour les Celtiques.

par
maf

Avec Colin Farell et James Nesbitt, la langue irlandaise a trouvé ses ambassadeurs de charme. Les natifs de l'île d'émeraude obtiennent la première place du classement des accents étrangers les plus séduisants. Le français doit se contenter de la médaille de chocolat. La langue de Molière manque de peu le podium, derrière l'italien et l'écossais. Près de 5000 femmes ont été interrogées à travers le monde pour établir ce classement.

Sarkozy pointé du doigt

Pourquoi le français a-t-il perdu la cote? «La faute à Sarkozy», avance le porte-parole de Onepoll.com, la société qui a mené le sondage. «Le français n'est plus aussi populaire qu'auparavant, constate-t-il auprès du quotidien The Telegraph. On peut probablement blâmer Nicolas Sarkozy pour cela. A lui seul, il a réussi à modifier la manière dont le monde voit les Français.»

L'accent sexy plaît au lit

C'est la première fois que l'irlandais caracole en tête, après plusieurs années dans le top cinq. «Des stars comme Colin Farell ont attiré l'attention sur l'accent irlandais», explique le porte-parole de Onepoll.com. Trois femmes sondées sur cinq ont par ailleurs admis avoir déjà été séduites par quelqu'un par son accent. Deux femmes sur cinq ont avoué préférer coucher avec un homme ayant un accent sexy, plutôt que dur à l'oreille.

Le top ten: 1. Irlandais 2. Italien 3. Écossais 4. Français 5. Australien 6. Anglais 7. Suédois 8. Espagnol 9. Gallois 10. Américain

«Et le suisse-allemand?»

«Un Anglais qui parle français, j'adore», témoigne Morgane de Lausanne. «Par contre, j’aime moins l’accent italien, il fait parfois lourd.» La jeune femme avoue d’autre part avoir un faible pour le vaudois. Atifete, elle, craque pour l’espagnol. «Celui d’Amérique du Sud surtout, précise-t-elle. C’est une langue sensuelle.» Iris, quant à elle, regrette que le brésilien ne figure pas dans le classement.

Du côté des garçons, les langues germaniques semblent plaire. «Où est l’allemand?» demande Stephen, un Ecossais. Nicolas, un Genevois, lui, avoue sans détour craquer pour les filles «à l’accent suisse-allemand».

Ton opinion