«Sarkozy, juifs voleurs»: le tag qui énerve Jean Sarkozy
Actualisé

«Sarkozy, juifs voleurs»: le tag qui énerve Jean Sarkozy

Jean Sarkozy, conseiller général des Hauts-de-Seine, a porté plainte jeudi après avoir découvert une inscription antisémite visant sa famille taguée à Neuilly-sur-Seine.

Le fils du président de la République a découvert, mercredi soir vers minuit, cette inscription, «Sarkozy, juifs voleurs», taguée sur le mur du tribunal d'instance de la ville, a-t-on précisé de même source, confirmant une information révélée jeudi par leparisien.fr. «La police, déjà à la recherche de quelqu'un pour des faits similaires à La Défense, a interpellé jeudi matin une personne qui aurait avoué», indique-t-on au cabinet de Jean Sarkozy. Il s'agirait, selon Le Parisien, d'un «homme de 63 ans qui avait déjà exprimé son antisémitisme à l'égard de certains commerçants de la ville». Contactée par téléphone jeudi soir, la police assurait ne pas avoir d'informations complémentaires à donner. Toujours selon leparisien.fr, ce même tag aurait été reproduit sur au moins trois autres façades de Neuilly-sur-Seine. (afp)

Ton opinion